Accès Humanitaire

Les acteurs sociaux et politiques de la ville de Kamituga et du territoire de Mwenga montent au créneau sur le dossier opposant le commandant adjoint de la Police de Cirulation Routière (PCR/Mwenga) et trois personnes blessées par balles. Ces acteurs disent être mécontents et dénonce le silence des autorités tant civiles que policière face à ce drame. 

Selon eux, c’est inadmissible et incompréhensible qu’un policier qui a tiré à bout portant sur des paisibles citoyens, continue à circuler librement sans être inquiété par qui que ce soit.

« Nous nous demandons si ce policier n’a commis aucun crime vu qu’aucune instance juridique ne s’est occupé de lui. Ou bien, c’est sur des animaux qu’il a tiré dessus pour que toutes les autorités se taisent jusqu’à ce point » se demande Hensen Kaseke, acteur de la société civile.

Ce dernier ajoute qu’il serait important que ce policier soit  arrêté, pour soulager tant soit peu les femmes des victimes, en attendant le jugement.

De son côté, Anselme Dgungu de la plateforme politique Lamuka, regrette que les autorités aient fait semblant face à ce dossier. Pourtant des actes pareils de la barbaries ne doivent pas rester impuniS afin de décourager les autres personnes qui tenteront de commettre des pareils forfaits. C’est pourquoi, ce policier doit être interpellé par les services concernés.

C’est dans ce sens que les acteurs sociaux et politiques exhortent le commandant de la PCR à mettre, le policier Alain Ramazani à la disposition de la justice pour qu’il réponde de ses actes » inciviques » pour que les responsabilités soient établies et que les victimes soient également remises dans leurs droits.

Pour rappel, le commandant adjoint de la PCR Mwenga/Kamituga, en la personne de Alain Ramazani, avait tiré à bout portant sur la population à Kabinda vers Bilembo dans une dispute entre lui et les motards lors que tous partaient à l’enterrement d’un élément de la PNC.

Dans la foulée, le policier Alain a tiré à balles réelles sur la population et trois personnes ont été blessés dont deux garçons de Bilembo et un motard de Kamituga.

Abdallah Mapenzi, depuis Kamituga

Share.
Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.