Accès Humanitaire
La Directrice des affaires des femmes au ministère de travail et affaires sociales de l’Irak, Sarah Alyas et une grande délégation « Yazid Ukrainien » de la tribus de Nadia Murad, co- lauréate du prix Nobel  de la paix 2018 ont visité l’hôpital Général de Référence de Panzi ce 30 avril 2024.

Objectif : Profitez de l’expérience de ce grand travail humanitaire qui est fait à Panzi par le Dr Denis Mukwege le prix Nobel de la paix et de tous ses collègues. 
Au cours d’une interview avec la presse locale, la directrice des affaires des femmes au ministère du travail et des affaires sociales en Irak, Sarah Alyas, a indiqué que cette visite vise a s’enquérir de la prise en charge holistique des survivantes.
 Cette prise en charge se fait à quatre niveaux. Il s’agit de la prise en charge médical, Psychosocial, réinsertion socio-économique et l’accompagnement juridique et judiciaire des femmes victimes des violences sexuelles dans des zones des conflits et des guerres.
Celle-ci ajoute que ce modèle de prise en charge sera  adapté dans son pays, un pays où l’on trouve les mêmes cas des VBSG. Un  projet de construire un centre de rééducation est en cours en Irak.
 » Parce qu’en Europe aussi on a subi des guerres, on a perdu des femmes, des hommes des enfants, tous ce que vous avez vécu ici, nous on l’a vécu en Irak. On est entrain d’élaborer un centre de réhabilitation pour les survivants. On va transmettre les informations qu’on a eu ici. Cette expérience avec tous ce qu’on fait ici, on va voir dans les mesures qui viennent, jusqu’à la fin de la semaine on va le transmettre en Irak pour construire une bonne qualité de santé mentale en Irak » dit Sarah Alyas.
Pour elle, les informations recueillies a Panzi seront transmis vers la fin de la semaine en Irak afin d’avoir une très bonne qualité de la santé mentale de ces femmes victimes des violences.
Celui-ci loue le travail qui est abattu au sein de l’hôpital de Panzi mais également par la fondation.
 » Bien évidemment on remerci et on félicite la fondation Panzi et l’hôpital pour ce grand travail qu’elles font, je dois dire que les femmes sont chanceuses d’être traitées et soignées dans cette fondation et dans cet hôpital particulièrement. Le premier jour, on a appris beaucoup de choses par ces femmes elle-même, en espérant d’avoir des grands intérêts dans le jour qui viennent et aussi en gardant l’espoir d’avoir toutes ces expériences et de l’appliquer en Europe. Il faut créer une solidarité internationale pour que tous ce qui est arrivé, s’arrête et que ça ne revient plus dans tout les pays pour avoir une vie pleine de dignité et de liberté  » conclut la directrice des affaires sociales.
Cette visite continue le jeudi 01 mai de l’année en cours au seins de la Fondation Panzi en présence des autorités  provinciales.
Pour cette séance, il sera question d’échanger des stratégies et des techniques entre la RDC et l’Irak.
Share.

2 commentaires

  1. Pingback: La Fondation Panzi de la RDC, un modèle de prise en charge holistique pour l'Irak - La Prunelle RDC

  2. Pingback: CAMI Sud-Kivu : cinq OPJ prêtent serment après une formation  - Laprunelle Verte

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.