Accès Humanitaire

Le Directeur Général de l’Institut Supérieur de Commerce de Bukavu , annonce la reprise des cours au sein de cette institution universitaire le 2 mai 2024.

Ceci après plus de deux semaines de grogne des étudiants qui dénoncent la hausse des frais académiques et l’exclusion du porte-parole des étudiants par le comité de gestion de cette institution suivie des attestations.

Lire aussi : Bukavu : colère à l’ISC

 Pour le DG Kamole Kagoma, ces étudiants ont été arrêtés par la police.

  Il ajoute qu’après une réunion avec les étudiants, ces derniers ont sollicité l’implication du comité de gestion pour la libération de leurs collègues.

 Le DG de l’ISC précise que la reprise des cours est prévue pour ce 2 mai. Il promet que son comité va s’impliquer pour la libération des étudiants arrêtés

 « Nous pensons qu’ils vont reprendre dès demain matin. Cependant quand ils seront en train d’apprendre, j’aurais des bonnes raisons de plaider pour ces deux-là, dans la mesure du possible je ne peut pas empêcher à la justice de faire son travail, je n’ai ni le pouvoir ,ni la qualité , tout ce que je peu faire c’est de poser le problème en tant qu’éducateur et de montrer qu’il y en d’autres qui apprennent et qu’il y a en ceux qui n’apprennent pas parce qu’ ils sont emprisonnés. Je sais que la justice peut aussi nous aider à ce que ceux qui sont en prison puissent rapidement rejoindre leurs camarades qui étudient »

Notons qu’une vive tension s’est observée dans la journée du mardi 16 avril 2024 à l’Institut Supérieur de Commerce de la ville de Bukavu.

Les étudiants de cette institution supérieure protestaient contre l’exclusion du porte-parole et du secrétaire du collège des étudiants.

Trésor Wilondja

Share.
Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.