Accès Humanitaire

« La nuit porte conseil », c’est par cette phrase que Denis Mukwege a répondu ce samedi aux sollicitations de se porter candidat Président de la République pour la Présidentielle de décembre 2023.  Ce samedi 16 septembre 2023, il a été en face de milliers d’habitants venus lui remettre la caution électorale pour se présenter à la magistrature suprême. Il n’a pas dit officiellement OUI, mais a rappelé qu’il était « fortement engagé ».

Prix Nobel de la paix 2018, Denis Mukwege a été longtemps sollicité par des habitants et des structures citoyennes afin qu’il se prononce en faveur de sa candidature à la Présidentielle. Nombreux l’ont sollicité pour « réparer le Congo » en référence à son rôle de « réparateur » des femmes victimes de violences sexuelles à l’Est et en RDC en général.

Lire aussi: RDC : l’ACRN soutenant Denis Mukwege revient dans la course aux législatives nationales

Ce samedi, des associations et mouvements citoyens membres de la Société Civile et de la diaspora congolais sont venus lui remettre des fonds collectés pour payer sa caution de 100.000 dollars américains pour avoir le droit de se présenter comme candidat Président de la République.

Denis Mukwege
Denis Mukwege fait son entrée à la Fondation Panzi avec une main levée en signe de victoire

Cent soixante millions de francs congolais ont été mobilisés par des congolais de différents bords pour que Denis Mukwege soit candidat. La totalité de la somme demandée comme caution pour chaque candidat Président de la République. 

« Le Docteur Denis Mukwege est l’unique candidat Présidentiable pour nous », a dit le représentant des congolais de l’Ouest venu, matérialiser cette remise de la caution.

Il promet que les Kinois et les Kinoises vont apporter leur soutien au Docteur Denis Mukwege en l’élisant massivement mais aussi en sécurisant les voix issues réellement des urnes.

Lire aussi: Election en RDC : Denis Mukwege dénonce la préparation d’une « fraude massive »

« Si vous ne le faites pas aujourd’hui, nous allons considérer que c’est une non-assistance au peuple en danger. Nous ne sommes plus venus demander mais lui exiger. Nous attendons qu’il dise OUI aujourd’hui et qu’on avance », insiste-t-il.

Il s’agit des contributions de congolais de toutes les provinces et de la diaspora. 

« Notre objectif est de vous demander de déposer votre candidature à la magistrature suprême. Car nous congolais croyons que vous disposez des capacités nécessaires afin d’être à la tête de notre si beau pays », a dit la représentante de la diaspora.

Denis Mukwege - candidat - président - de- la - république
Le Docteur Denis Mukwege faisant son entrée avec son épouse sous les applaudissements du public.

Député UNC, Homer Bukakali ne cache pas son soutien à Denis Mukwege. Depuis des années, il a annoncé qu’il ne soutiendrait pas autre candidat que Mukwege. 

« Placer Denis Mukwege à la tête de notre pays, signifie que nous mettons notre pays dans le concert des nations. On ne vous demande plus d’accepter. On vous dit que maintenant on vous accompagne parce que vous allez déposer cette candidature de gré ou de force », a-t-il dit, vantant les mérites du candidat Président choisi par « toute la population ».

Réponse du Docteur Mukwege

Emu par ce geste de congolais venus lui apporter ce soutien de taille, Denis Mukwege est revenu sur la situation de la RDC depuis l’indépendance de la RDC.  Un geste très fort, dit-il. 

« Cela veut dire que le peuple veut prendre le pouvoir. Et il n’y a aucun système qui peut s’opposer à un peuple déterminé ».

Il avertit que ce sera un long combat, pénible et difficile. Les ennemis sont de l’intérieur et de l’extérieur, rappelle-t-il. « Nous avons besoin d’être soudés, forts, de comprendre le pourquoi de notre lutte ».

Il appelle les congolais à se battre pour pouvoir vaincre le « complot » contre la République Démocratique du Congo.

« …Aujourd’hui vous dites que vous ne voulez plus être écrasés…C’est une étape importante. Vous avez franchi une étape importante du destin du congolais…La liberté a un prix. Je crois qu’aujourd’hui vous êtes en train de décider que désormais vous voulez être libres. Je suis fier que la majorité soit constituée des femmes… ».

Refusant de se prononcer officiellement aujourd’hui même, Denis Mukwege répond « la nuit porte conseil ».

Lire aussi: Présidentielle 2023: Denis Mukwege fait perdurer le suspense

C’est donc un suspense toujours gardé par le prix Nobel qui a toujours refusé de s’exprimer jusque-là, malgré les incessants appels des nombreuses personnalités et associations.

Lire aussi: ACRN : le regroupement politique qui porte Denis Mukwege

Pour l’instant, un regroupement politique a été constitué pour aussi accompagné la candidature de Denis Mukwege. L’ACRN a présenté des candidatures aux législatives nationales et provinciales.

Jean-Luc M.
Partager.

Un commentaire

  1. Pingback: Mukwege, Candidat Président de la République de la RDC: "Je suis prêt" - La Prunelle RDC

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.