Accès Humanitaire

Après la découverte du corps sans vie du journaliste caricaturiste congolais Yves Kulondwa Kayene à Kamembe au Rwanda plusieurs jours après sa mort, ceux qui l’ont connu regrettent la perte d’un jeune talentueux, intelligent et serviable. Sans ambages, ils réclament tous l’implication du gouvernement congolais pour que les enquêtes parviennent à élucider les raisons et les circonstances de sa mort.

Parmi ceux qui ont connu Yves Kayene, il y a Prince Murhula, Coordinateur de JPDDH (Journaliste pour la Promotion de la Démocratie et Droits Humains) et Fondateur de l’Ecole Technique de Journalisme (ETJ) qui a encadré Yves Kulondwa dans ses premiers pas dans la presse. Il regrette la perte d’un talant et l’un des meilleurs dans la presse.

Lire aussi : Décès du journaliste caricaturiste Yves Kayene au Rwanda : Ewing Ahmed Salumu regrette la perte d’un jeune « talentueux et intelligent »

 « Yves Kulondwa était venu s’inscrire parce qu’il était amoureux de l’apprentissage, et voulait à tout prix perfectionner ses compétences, Yves est venu à l’ETJ alors qu’il était déjà caricaturiste au Journal Le Souverain Libre. Il a suivi sa formation normalement comme il était prévu dans le programme. Il était parmi les étudiants qui se sont distingués par leur engagement pour atteindre l’efficacité. C’était un jeune ambitieux, plein de courage, plein de rêves par rapport à sa profession. Sa mort est une situation de grande désolation. C’est un jeune qui avait beaucoup de rêves et beaucoup de projets pour son pays », regrette Prince Murhula.

Comme Honneur- David Safari de La Prunelle RDC et Ewing Ahmed Salumu, un journaliste congolais de la Diaspora, Prince Murhula demande au gouvernement congolais de tout faire pour clarifier les circonstances de sa mort

« Nous voulons savoir ce qui s’est réellement passé, comment les choses se sont passées, qu’est ce qui est derrière cette mort, si c’est une mort naturelle comment les choses se sont passées. Nous avons beaucoup de questions qui n’ont pas encore de réponses. Nous demandons au gouvernement congolais d’initier des actions en vue de pouvoir trouver tout l’éclairage possible derrière ce décès » dit-il.

Lire aussi : Yves Kayene, une personne d’une « rare bienveillance, une rare humilité et doté d’un talent fou » (Pierre Martinot)

Ses collègues de service et ses connaissances sont tous inconsolables. 

Yves était un jeune, calme, humble, souriant et très discret. Seuls ses dessins et caricatures ont fait découvrir au grand public à travers le monde qui il était vraiment.

Plusieurs personnalités parlent des projets qu’ils avaient avec Yves Kayene dans son combat pour la protection de l’environnement et la défense des droits de l’homme.

Claudine Kitumaini

Share.

Un commentaire

  1. Pingback: Le Journaliste Caricaturiste Yves Kayene décédé au Rwanda sera inhumé ce jeudi - La Prunelle RDC

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.