Accès Humanitaire

L’organisation de défense des droits humains « Badilika » dénonce un probable plan de balkanisation des rebelles du M23. Dans un entretien avec La Prunelle RDC ce lundi, 29 janvier, cette organisation s’inquiète de la nouvelle nomination d’une administration parallèle dans les zones sous contrôle de ce mouvement rebelle.

C’est Patrick Kambale Nguka, Coordonnateur de cette organisation de défense des droits humains qui le dit. Il pense que les différentes nominations des rebelles du M23 dans le territoire de Rutshuru sont des signaux qui démontrent à l’opinion nationale et internationale l’achèvement du plan de balkanisation de la RDC.

Lire aussi : Rutshuru : 4 personnes enlevées sur l’axe routier Mweso-Katsiru

Ce défenseur des droits de l’homme demande au gouvernement congolais de tout mettre en œuvre pour déjouer ce plan de l’ennemi.

« Bertrand Bisimwa, le chef du mouvement rebelles du M23 a procédé, dans ses décisions, à la nomination de certains chefs de département ainsi que ses adjoints, voir même l’installation de l’Administrateur du territoire de Rutshuru et les chefs de certaines cités comme Bunagana, Rubare et Bunagana. Tout cela montre à suffisance que c’est l’achèvement du plan de balkanisation de notre pays », indique Patrick Kambale Nguka, le numéro 1 de l’ONGDH « Badilika ».

Il explique également que son organisation a dernièrement alerté sur l’occupation des personnes anonymes qui louent des maisons à Kiwanja, Rutshuru-centre, Bunagana, Rubare et ailleurs dans les zones contrôlées par l’ennemi.

« C’est pourquoi nous sommes en train de demander à notre gouvernement d’user de tout son mieux pour instaurer l’autorité de l’État dans toutes les parties envahies par cette rébellion », ajoute-t-il.

Notons qu’à travers deux décisions signées par Bertrand Bisimwa, leader du mouvement du 23 Mars le mardi 23 Janvier dernier, cette rébellion avait procédé à une nomination parallèle des chefs des départements et leurs adjoints. Il avait ainsi mis en place une administration territoriale dans la zone sous leur contrôle.

Parmi les nominés, figurent Prince Mpabuka qui a été placé comme Administrateur du territoire de Rutshuru secondé par Bolingo Salomon comme Administrateur adjoint.

Kanyamarere Désiré a été désigné Chef de Cité de Bunagana alors que Katembo Julie a été nommé Cheffe de Cité de Kiwanja et Maguru Célestin désigné chef de Cité de Rubare.

Mwenge Kake

Share.

Un commentaire

  1. Pingback: Rutshuru : un civil blessé par balles à Kiwanja - La Prunelle RDC

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.