Accès Humanitaire

    La Société civile du territoire de Nyiragongo dénonce diverses menaces dont sont victimes des citoyens en cette période post-électorale.

    Dans une déclaration consultée par LaPrunelleRDC.CD,  la Société Civile affirme qu’il s’agit des attaques verbales et écrites des communicateurs des certains candidats aux élections du 20 décembre 2023 envers les acteurs de la Société Civile, des intimidations directes et manifestes, des menaces de mort, des menaces d’enlèvement, des menaces d’arrestation pour des faits non élucidés. Elle révèle la tenue des réunions clandestines avec certains militants des partis politiques, des dossiers montés de toute pièce sans preuve tangible, en vue de ternir l’image des acteurs de la Société civile.

     « Se basant sur le contexte sécuritaire, le territoire de Nyiragongo est transformé en zone opérationnelle, suite à la guerre d’agression par le Rwanda à travers ses supplétifs du M23.  La détention et la circulation d’armes à feu par certains individus. Ceci est suivi par la tension observée dans certains partis politiques qui auraient déjà remarqué leur échec aux élections du 20 décembre 2023 » ; lit-on dans cette déclaration.

    Lire aussi: Spécial 20 Décembre : à Nyiragongo, un désordre observé dans plusieurs centres de vote

    Ainsi, la société civile forces vives de Nyiragongo recommande aux autorités nationales, provinciales et territoriales ce qui suit :

    – Assurer la sécurité des acteurs de la Société Civile et de leurs biens conformément aux différents instruments juridiques nationaux et internationaux en vigueur.

    – Interpeller toutes ces personnes impliquées dans ces menaces ci-haut citées ;

    – Ne pas céder aux agitations de certains politiciens en mal de positionnement qui ressentiraient déjà leur échec aux élections du 20-12-2023 et qui voudraient par tous les moyens saboter en incitant leurs acolytes aux soulèvements

    Lire aussi: Nyiragongo: 5 civils blessés lors d’une incursion nocturne des bandits armés à Turunga

    Et à la population :

    – De rester vigilante et ne pas céder aux manipulations des politiciens en perte de vitesse ;

    – De faire confiance aux résultats affichés dans les bureaux de vote lors du scrutin du 20-12-2023 et d’attendre la publication des résultats des élections par la CENI ;

    – De rester aux aguets, en attendant le mot d’ordre de la société civile, une fois que

    Il faut dire que les scrutins du 20 décembre dernier ont soulevé des agitations dans plusieurs partis politiques.  Des partis et des leaders politiques de l’opposition essentiellement exigent leur annulation pure et simple.

    Fidèle Ushindi
    Partager.

    2 commentaires

    1. Pingback: RDC : l’UCE dénonce l’AFDC-A et une « campagne de diabolisation » contre « Fondapro » à Kabare - La Prunelle RDC

    2. Pingback: Élections en RDC : la population de Rutshuru en attente sérieuse de la proclamation des résultats malgré leur non participation au vote - La Prunelle RDC

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.