Accès Humanitaire

Au Nord-Kivu, La coalition M23-RDF-AFC a pris le contrôle de la cité de de Nyanzale et d’autres agglomérations comme Kirima et Kashalira en chefferie de Bwito dans le territoire de Rutshuru depuis le matin de ce mercredi 6 mars 2024 après d’intenses affrontements avec la coalition FARDC-Wazalendo.

La Société civile locale qui l’affirme indique que ce même jour, la localité de Kikuku est passée entre les mains des rebelles du M23 appuyé par le Rwanda en début d’après-midi.

Lire aussi: Rutshuru : une dizaine des morts et plusieurs blessés dans le rang des civils lors des affrontements à Nyanzale et ses alentours

La même source rapporte que l’agglomération de Kabingu, située à 7 kilomètres de la cité de Kibirizi est également passé sous le contrôle des rebelles du M23.

Cette situation a même provoqué un mouvement de déplacement des habitants composés essentiellement des femmes, vieux et enfants qui prennent la direction de Rwindi à Rutshuru et d’autres ont pris refuge à Kanyabayonga en territoire de Lubero voisin.

La région de Nyanzale abritait déjà des sites des déplacés ayant fui il y a plus d’une année notamment les localités Kikuku, Bwalanda, Kibirizi, Mutanda depuis le début de la guerre du M23.

Selon un récent rapport du Bureau de coordination des affaires humanitaires (OCHA), plus de 100.000 personnes ont abandonné leur domicile à la suite des récents combats.

Lire aussi: Nord-Kivu: affrontements entre la coalition FARDC-Wazalendo et le M23-RDF sur plusieurs lignes des fronts à Rutshuru et Masisi, ce lundi 

Il est important de rappeler que ces affrontements se déroulent alors qu’il séjourne en ville de Goma une forte délégation composée du Gouvernement congolais et des élus du Nord-Kivu dépêchés sur place pour assister des milliers des déplacés cantonnés dans différents sites des déplacés à travers la province.

Jean-Luc M.

Share.
Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.