Accès Humanitaire

Des morts et des blessés ont été enregistrés dans le rang de la population civile lors des intenses affrontements ayant opposé les rebelles rwandais du M23 à la coalition FARDC-Wazalendo ce lundi, 04 Mars 2024 dans la zone de Kihondo – Nyanzale en chefferie de Bwito dans le territoire de Rutshuru (Nord-Kivu).

Le Parlement des Jeunes de ladite chefferie rapporte que 12 civils sont morts aux côtés de plusieurs autres blessés par des obus lancés à Nyanzale et dans les milieux environnants lors de ces combats.

Cette structure citoyenne indique que l’ennemi a lancé ses attaques contre les positions des forces gouvernementales depuis 4 heures de ce lundi.

Lire aussi: Nord-Kivu: affrontements entre la coalition FARDC-Wazalendo et le M23-RDF sur plusieurs lignes des fronts à Rutshuru et Masisi, ce lundi 

« Les terroristes M23-RDF ont attaqué les positions des FARDC-Wazalendo sur les axes Kihondo-Nyanzale, Kishishe-Lushebere et Mabenga-Busendo. Il y a eu des dégâts humains et matériels enregistrés. Une dizaine des civils sont morts des bombes larguées par les rebelles du M23 à Nyanzale, une autre bombe est tombée à Kihondo près de la base de la Monusco qui a blessés certains civils et à Kirimba, deux autres habitants ont été blessés par des balles », dit Chirac Mafula, Président du Parlement des Jeunes dans la Chefferie de Bwito à Rutshuru.

Parmi les victimes décédées et blessées, figurent des femmes et des enfants. Un déplacement massif des populations a été observé, renchérit-il. Il confirme aussi que l’ennemi n’a pas réussi à s’accaparer de la grande cité de Nyanzale devant les efforts des forces congolaises.

Cependant, Chirac Mafula plaide pour l’assistance humanitaire à ces déplacés ayant pris refuge à Mirangi, Kikuku, Kanyabayonga, Kibirizi et ailleurs.

« C’est suite à ce crime commis par le M23 qu’il y a eu déplacement des populations. Nous alertons l’opinion tant nationale qu’internationale sur les mauvaises conditions alarmantes des populations déplacées ici et là de leur venir en aide en vivres, non-vivres et en médicaments. Nous affirmons que Nyanzale et Kirima sont toujours sous le contrôle de nos vaillants FARDC-Wazalendo », ajoute-t-il.

Toutes les tentatives des rebelles du M23-RDF à déborder depuis Lushebere et Rwindi pour attaquer Kirima et ainsi progresser jusqu’à couper la route Kibirizi-Nyanzale ont été stoppées et repoussées par les FARDC et les jeunes de l’autodéfense.

Lire aussi: Rutshuru : deux personnes perdent leur vie et une autre blessée dans l’explosion d’un engin explosif à Kaveni

Signalons que des affrontements ont continué jusque dans la soirée de ce lundi au rythme des détonations d’armes lourdes et légères sur la ligne Kihondo-Nyanzale.

C’est depuis 20 heures locales que le calme apparent a été observé dans cette zone.

Du côté de Mabenga, Kishishe et sur d’autres lignes de front de l’axe opérationnel Rwindi, la situation s’est réveillée dans une accalmie.

Mwenge Kake, depuis Rutshuru

Share.

2 commentaires

  1. Pingback: Rutshuru : Kibirizi et ses environs vidés de leurs habitants suite à l'avancée des rebelles du M23 - La Prunelle RDC

  2. Pingback: Nord-Kivu : le M23 et l’armée rwandaise ont pris le contrôle de Nyanzale - La Prunelle RDC

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.