Accès Humanitaire

L’Union pour la Nation Congolaise (UNC) de Vital Kamerhe est la plus principale victime du dernier remaniement du gouvernement provincial du Sud-Kivu. Sur les 16 personnes nommées par Théo Ngwabidje, un seul de ce parti politique est retenu. Un frondeur soutenu par une aile de ce parti politique, apprend-on alors que officiellement l’AFDC dit ne pas également se retrouver dans la nouvelle liste. Décryptage.

Il fallait s’y attendre. L’UNC de Vital Kamerhe paie ses dernières positions sur Théo Ngwabidje malgré son appartenance à l’ « Union Sacrée de la Nation ». C’est en tout cas ce que l’on peut retenir du dernier remaniement rendu public dans la nuit de ce vendredi 28 avril 2023.

Si pour l’AFDC-A, on note le maintien ou l’entrée de nombreuses figures considérées comme « frondeurs » et ne « soutenant plus l’idéologie du parti », pour l’UNC, c’est « balayage » presque total.

Seul rescapé : Gaston Cissa Wa Numbe, ancien Secrétaire Exécutif du gouvernement provincial nommé Ministre des Infrastructures, travaux publics et Aménagement des territoires. Cissa est un cadre de l’UNC mais considéré désormais comme « frondeur ». Il serait soutenu par ce qu’on appelle désormais «l’aile Boji » au sein de l’UNC.

Un analyste indépendant explique que Théo Ngwabidje a choisi depuis des lustres de surfer sur les divisions au sein de l’UNC, comme c’est le cas d’ailleurs à Kinshasa pour se construire un chemin. « Il sait diviser pour mieux régner ».

Au Sud-Kivu, c’est seulement l’aile Boji à l’UNC qui est restée presque muette et non critique sur la gouvernance de Ngwabidje. « Boji est un grand allié et l’allié de l’UDPS et il a droit au chapitre », nous confie une source auprès de l’autorité provinciale.

Soutenu donc par cette aile, Cissa avait d’ailleurs mis en cause l’intérim laissé par le Vice-Gouverneur alors convoqué à Kinshasa à un autre cadre de son parti politique l’UNC. Il avait plutôt préféré, saisir le Ministre de l’Intérieur pour dénoncer ce qu’il qualifiait de « dualité » d’intérim entre Byacanda (UNC) et Kiluwe (UDPS).

« En réalité la démarche venait de Théo Ngwabidje pour opposer les deux et montrer qu’il y  avait une confusion au Sud-Kivu et qu’il était le seul sauveur. C’est la politique et notre Chef avait fait sa déclaration et finalement rien n’avait changé et qu’il s’était ridiculisé», nous confie finalement un membre du Cabinet du Ministre sortant de l’Intérieur.

Enfin, Cissa est-il gratifié pour ses gestes de « loyauté » ? C’est la version la plus plausible parce qu’au sein de son parti, les répondants sont clairs : le gouvernement Ngwabidje n’engage en rien l’UNC.

En clair, l’UNC perd au moins 4 postes dans cette nouvelle architecture dans le gouvernement provincial. Il s’agit des Finances, Economie et Commerce que dirigeait madame Marie-Jeanne Zihalirwa Barhasima, le Ministère de l’Agriculture, Elevage, Pêche et Développement Rural dirigé alors par Byacanda Chabidoke Robert, le Directeur de Cabinet adjoint dirigé désormais par l’ancienne Ministre de la Jeunesse, Education Généviève Mizumbi en remplacement de Daniel Lwaboshi (Secrétaire Interfédéral ai de l’UNC) ou encore Mugisho Kabunga Fidèle, Chef de la Ligue des Jeunes de l’UNC dans la ville de Bukavu; qui était le Commissaire Général en Charge de l’Industrie, Petites et Moyennes Entreprises et Entrepreneuriat. 

Vivement les frondeurs AFDC-A ?

Dans ces nouveaux arrêtés portant nomination des membres du Gouvernement provincial, le Gouverneur du Sud-Kivu retient au moins 4 membres de l’AFDC-A ; du moins sur le papier parce que tous élu-e-s comme député-e-s provinciaux sur la liste de ce parti politique n’ont jamais officiellement changé de camp.

Il s’agit notamment du nouveau Ministre des Finances et Economie : Monsieur Mwamba Hassan Hamza, du Ministre des Mines et Ressources Hydrocarbures: Monsieur Koko Chirimwami Akeem ; du Commissaire Général en charge du Commerce, Industrie, PME et Entreprenariat : Monsieur Placide Wenda Mukanga et de la Ministre de la Santé et Affaires humanitaires : Madame Béatrice Kinja Mwendanga.

Un cofondateur de l’AFDC explique par ailleurs à LaPrunelleRDC.info, que les heureux nominés sont « des AFDC ayant trahi l’idéologie du parti ».

En effet, officiellement l’AFDC-A ne participe plus au Gouvernement Ngwabidje mais dans le fait, ses nombreux cadres sont restés aux affaires.

L’aile FCC toujours maintenue !

Elu député provincial du PPPD (parti satellite du PPRD), le Ministre Jérémie Basimane garde son fauteuil de Ministre de l’Urbanisme, Habitat et Affaires Foncières dépourvu cette fois du portefeuille des Médias confié à Typson Idumbo un autre ancien AFDC-A ayant officiellement pris son adhésion à l’UDPS. Basimane est même en premier sur la liste de nomination pour expliquer peut-être la confiance placée en lui par Théo Ngwabidje. Celui-ci est tous les fronts pour défendre son boss et tenter de faire taire toute fronde à Bukavu et en province. On le voit prier ou chanter comme tout militant à chaque victoire judiciaire de Théo Ngwabidje contre les motions de censure de l’Assemblée Provinciale.

L’autre PPRD maintenu est le Ministre des Transports, Voies de Communication et Tourisme, Monsieur Mathieu Alimasi Malunda. Elu député provincial de la circonscription de Fizi au sud du Sud-Kivu, il est maintenu à ce poste.

Ces deux, toujours élus du PPRD n’ont jamais pris ouvertement l’adhésion dans d’autres partis politiques mais pourraient déjà être passés de l’autre côté de l’Union Sacrée. Mais leur présence signifie également selon plusieurs analyses que Ngwabidje tient également à cause du soutien des personnalités de l’actuelle opposition.

L’UDPS se tape le gros lot !

En plus du Gouverneur Ngwabidje, qui s’est réfugié à l’UDPS alors qu’il était sous des nombreuses pressions de l’Assemblée Provinciale, l’UDPS ne se contentera plus d’un seul portefeuille de l’Intérieur.

En plus de l’intérieur, Sécurité, Décentralisation et Affaires coutumières : dirigé désormais par Monsieur Albert Labani Msambya, l’UDPS a désormais le Ministère du Plan, Budget et Promotion des investissements : Monsieur Admirai Mbale Wakilongo ou encore le Commissaire Général en charge de Communication, Médias et Porte-parole du Gouvernement Provincial : Monsieur Typson Idumbo.

Et le MS s’amène dans la danse, le RCD garde son portefeuille !

David Mubalama Ganywamulume, élu du parti Mouvement Social (opposition) à Walungu et fervent soutien de Ngwabidje à l’Assemblée Provinciale est aussi nommé Ministre de l’Education, Culture, Sport et Loisirs.  Une sorte de récompense, selon ses collègues députés.

Le cadre du RCD et Commissaire Général en charge de la Justice, Droits humains, Fonction publique, Travail et Prévoyance sociale, Monsieur Byabagabo Nkubana Wagahuma a gardé son poste. « Par souci de représentativité pour les minorités », répond un interlocuteur au sein du nouveau gouvernement.

Et des outsiders

Plusieurs outsiders dont les noms ne sont pas bien connus font leur entrée dans ce gouvernement.

Il pourrait essentiellement s’agir des noms recommandés par des personnalités politiques et/ou sociales au Gouverneur Ngwabidje. Sont-ils issus des partis politiques ? Rien n’est exclu.

Parmi eux, le nouveau Ministre de l’Agriculture, Elevage, Pêche et Développement rural, Monsieur Jean Bosco Ruteye Kitambala ou la Commissaire Général en charge du Genre, Famille, Affaires sociales et Relations avec les partenaires, Madame Furaha Byabuze ou encore le nouveau Commissaire Général en charge de l’Environnement, Hydrocarbures et Développement durable : Monsieur Notien Kazunguziwa Mutomoyi.

Jean-Luc M.

Share.

3 commentaires

  1. Invraisemblable… Non loin d’un gouvernement électoraliste… il reste à savoir si les nommés seront capable de répondre valablement à l’attente de leur BOSS.

  2. J apprends que la nomination du ministre de l agri dont personne ne connaissais jusqu’à présent dans le monde politique est recommandée depuis la maison civile du chef de l état. Celui ci est un ancien collègue de Bruno miteo à la CDC kiringye

  3. Pingback: Sud-Kivu : Vital Kamerhe dans une opération « réconciliation » à Nyamoma ! - La Prunelle RDC

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.