Accès Humanitaire

L’année 2022 n’a pas été rose pour la population de la ville de Goma, et plus particulièrement celle de la commune de Karisimbi, où au moins 11 civils ont été tués, 25 enfants kidnappés et 350 maisons cambriolées au courant de l’année 2022.

Dans une déclaration rendue publique, le Conseil de la Jeunesse de Karisimbi qui livre ce bilan, indique que plus de 55 personnes ont aussi été blessées, soit par armes blanches, soit par armes à feu cette année.

Claude Rugo, Président de cette structure, dit ne pas comprendre le silence « coupable » des autorités provinciales, face à la recrudescence de l’insécurité dans la ville.

Selon lui, plusieurs de ces enfants kidnappés, qui ont entre 3 et 12 ans, demeurent jusqu’à présent entre les mains des ravisseurs, après plus de 5 mois.

Il demande aux autorités ayant la sécurité dans leurs attributions de s’investir, afin de mettre fin à l’insécurité dans les différents quartiers de la commune de Karisimbi, notamment en cette période des festivités de fin d’année.

Bienfait Tumsifu depuis Goma

Share.

Un commentaire

  1. Pingback: Goma : plus de 376 maisons cambriolées en seulement deux semaines dans la commune de Karisimbi - La Prunelle RDC

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.