Accès Humanitaire

La situation sécuritaire demeure de plus en plus volatile en ville de Goma. Le Conseil Communal de la Jeunesse de Karisimbi en ville de Goma rapporte que plus de 376 maisons ont été visitées et cambriolées par des bandits armés dans cette municipalité à l’intervalle de deux semaines.

Les nombreux cas ont été rapportés dans les quartiers Mugunga et Ndosho.

Lire aussi: Goma: Au moins 11 civils tués, 25 enfants kidnappés et 350 maisons cambriolées en 2022 à Karisimbi

Ce bilan a été livré ce lundi, 27 Novenbre 2023 par le Président de cette structure des Jeunes. Claude Rugo indique que ce sont des bandits porteurs d’armes et souvent en tenue militaire qui font ces actes inciviques pendant les heures nocturnes et presque au quotidien.

Ce représentant de la Jeunesse dans la commune de Karisimbi s’inquiète du silence des forces de défense et de sécurité lors de différentes opérations des bandits en armes.

Lire aussi: Goma : nuit de dimanche très agitée

«  Le bilan sécuritaire de la Commune de Karisimbi est tellement sombre. Seulement dans l’intervalle de deux semaines, nous avons compté plus de 376 cas de cambriolage nocturne dans deux quartiers de cette municipalité. Notre inquiétude est que les bandits opèrent durant plus de deux heures sans aucune intervention des policiers et des militaires », s’est inquiété Claude Rugo.

Cette structure des Jeunes plaide cependant auprès des décideurs afin de trouver une solution à ce problème que prévaut dans cette partie de la ville de Goma.

Lire aussi: Justice populaire à Goma : un présumé voleur lynché par des habitants en colère à Kyeshero

Il faut dire que cette situation devient endémique car ce nombre d’attaques et des maisons cambriolées à Karisimbi en deux semaines est de loin  supérieur aux cas d’attaques répertoriées dans cette commune en une année, 2022.  En 2022, la Jeunesse de Karisimbi avait répertoriés  au moins 11 civils tués, 25 enfants kidnappés et 350 maisons cambriolées.

Mwenge Kake
Partager.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.