Accès Humanitaire

Le Président de la République Félix Tshisekedi, dit mettre en garde toute personne qui tenterait de torpiller sa décision portant installation de la commune de Minembwe au Sud-Kivu; à des fins de manipulation politicienne.

Ce vendredi 9 octobre, celui-ci a fait part au Conseil des Ministres de la situation de tension qui est survenue; à l’issue de l’installation officielle des autorités de cette commune rurale.

Fort des éléments recueillis à l’issue des entretiens qu’il a eus avec les différentes couches sociales de la région; notamment les élus nationaux et locaux, les autorités civiles et militaires et les représentants de la Société Civile; le chef de l’Etat a annulé l’ensemble du processus d’installation de Minembwe; tenant compte selon lui du risque imminent de déstabilisation et d’exacerbation de l’animosité, entre les populations des Hauts Plateaux.

«Il a mis en garde toute personne qui chercherait à torpiller à des fins des manipulations politiciennes, cette démarche uniquement dictée par le seul besoin de maintien de la paix sociale.» dit le compte-rendu de cette réunion.

Lire aussi Sud-Kivu : toutes les autres communes créées en 2013 sont concernées par la mesure de Minembwe (députés provinciaux)

Après cette suspension; Félix Tshisekedi a pris la décision de mettre en place dans les meilleurs délais, une commission composée d’experts scientifiques non originaires; avec mission de clarifier les choses, de retracer toutes les limites des communes concernées de Hauts Plateaux, en vue de dégager des propositions de solution appropriées à prendre.

Museza Cikuru

Share.
Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.