Accès Humanitaire

Le Syndicat Autonome des magistrats de la République démocratique du Congo (SYNAMAC) annonce que les Magistrats membres iront en grève à partir de ce lundi 10 février 2020.

Cette décision a été prise au cours d’une Assemblée Générale extraordinaire, qui s’est tenue à Kinshasa le jeudi 6 février dernier.

Dans leur déclaration transmise à différentes autorités, ces derniers dénoncent la non application du tableau barémique proposé par eux pour éviter les écarts des salaires, mais aussi et la violation de la loi des finances, en ce qui concerne la retenue de l’IPR (Impôt Professionnel sur le Revenu) au taux de 12,5%.

« Au lieu de la hausse promise afin de réduire les écarts énormes entre les traitements des membres d’un même corps, le SYNAMAC a assisté médusé à la retenue de l’IPR sur le traitement des magistrats au taux de 12,5%, ce, en violation de l’article 17 de la loi des finances 2020, qui fixe le barème de l’IPR applicable par tranche de revenus. » dit cette déclaration.

Ces derniers regrettent qu’en dépit des efforts déjà menés au près du Conseil supérieur de la Magistrature et du Gouvernement, rien n’a été fait jusque-là.

Ainsi, ils précisent qu’une plainte sera également déposée le mardi 11 février, contre l’Ordonnateur délégué du Gouvernement, et  la directrice de la Direction de la paie, qui selon le SYNAMAC, sont concernés par ces retenus de leurs salaires.

Museza Cikuru

Share.
Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.