Accès Humanitaire

En RDC, 2 millions de personnes se sont déplacées entre janvier et novembre 2022, à la suite des conflits armés et catastrophes qui ont eu lieu dans différentes provinces, notamment de l’Est.

Selon les données rendues publiques par le Bureau de coordination humanitaire (OCHA) en RDC, le total de personne déplacées internes en RDC est actuellement de près 5,7 millions de personnes.

«Les femmes et les enfants représentent respectivement 51% et 58,5% des personnes déplacées. La majorité de personnes déplacées (90,7%) sont hébergées dans des familles d’accueil, contre 9,3% dans des sites, une augmentation par rapport à l’année 2021 (88%),» indique OCHA dans un rapport consulté par Laprunellerdc.info.

Le bureau onusien indique que ces déplacements ont principalement été causés par des attaques et affrontements armés (83,5%), mais aussi des conflits intercommunautaires et fonciers (11,9%) et des catastrophes naturelles (4,1%).

Les provinces le plus affectées sont l’Ituri, le Nord-Kivu, le Sud-Kivu, le Tanganyika, le Maniema et le Kasaï. Pendant ce temps, plus de 2 millions de personnes sont retournées dans leurs milieux d’origine ou se sont réinstallées ailleurs, selon les données confirmées au cours des 18 derniers mois (de mars 2021 à août 2022).

Ces personnes se retrouvent dans les provinces du Nord-Kivu (984 000 personnes), de l’Ituri (484 000 personnes), du Sud-Kivu (382 000 personnes), du Tanganyika (137 000 personnes), du Kasaï (39 500 personnes), de la Tshopo (16 000 personnes) et du Kasaï Central (11 000 personnes).

«Les mouvements de retour sont liés à la fois à des facteurs positifs comme l’amélioration des conditions sécuritaires qui permettent aux personnes déplacées de rentrer dans leurs zones d’origine et à des facteurs négatifs tels que les conflits et violences dans les zones de déplacements ou les conditions de vie précaire dans les zones de déplacement qui poussent les personnes déplacées à rentrer dans leurs zones d’origine ou à se réinstaller ailleurs,» note ce rapport.

En outre, OCHA indique que jusqu’au 31 août 2022, le nombre de personnes réfugiées en RDC était de 521.082 localisées dans 17 provinces. La majorité d’entre elles est présente dans les provinces du Nord-Kivu, Sud-Kivu, Nord-Ubangi, Sud-Ubangi, Haut-Uele et Ituri.

Museza Cikuru

Share.
Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.