Accès Humanitaire

Plus de 350 femmes venues de plusieurs coins de la province du Nord-Kivu s’engagent à participer de manière active, aux prochaines échéances électorales en 2023. C’est ce qui ressort d’un congrès de 3 jours tenu à Goma, par les femmes politiques et entrepreneures du Nord-Kivu.

Cette séance de formation avait donc pour objectif d’outiller les femmes sur les questions de paix, entrepreneuriat et participation politique et l’autonomisation.

À l’issu de cette séance, les femmes se sont donc engagées à passer à l’action.

D’après Madame Tatiana Nguya, Présidente nationale du Congrès International Congolais (CIC) qui a organisé cette activité, il a été question de prendre des décisions visant la participation de la femme au processus électoral entant qu’électrice, candidate ou même observatrice.

« D’abord vous savez qu’il y a la réforme électorale et le but de cette dernière est qu’il y ait inclusivité, qu’on prenne en compte le genre. Les femmes ont toujours été prêtes, et nous, nous pensons qu’il y plusieurs lois, articles qui les ont peut-être empêchées de se lancer. Mais cette fois le fait que les femmes militent pour qu’on puisse changer la loi prouve que la femme congolaise a compris » dit-elle.

À en croire Mme Tatiana Nguya, un cahier de charges est toujours produit à l’issue de chaque congrès puis transmis à qui de droit afin de tenir compte des revendications des femmes.

Elle a profité de cette occasion pour demander à la jeune femme congolaise de s’engager à poser des actions visant à la rendre autonome, pour prendre part au processus de développement de la RDC.

Lire aussi Goma: ouverture du 6ème congrès régional des femmes politiques et entrepreneures

Notons qu’après ce 6ème congrès qui s’est tenu à Goma, s’en suivra un 7ème dans une autre province du pays, dans le souci d’outiller les femmes sur les questions politiques et de l’entrepreneuriat.

Freddy Ruvunangiza à Goma

Share.
Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.