Accès Humanitaire

Des militants de l’Union pour la nation congolaise (UNC) à Goma, parti cher à Kamerhe ont tenté d’organiser une manifestation ce Jeudi 23 juillet pour soutenir leur président détenu à la prison centrale de Makala depuis quelques mois.

À peine commencée, la manifestation des militants de l’UNC va été réprimée violemment à coup de gaz lacrymogène par les forces de l’ordre au niveau de l’entrée président, ville de Goma où des militants du parti cher à viral Kamerhe se regroupaient afin de poursuivre leur itinéraire. D’autres par ailleurs ont été sequestrés dans le bureau.

Ces manifestants fustigent le fait que les forces de l’ordre viennent de les disperser violemment au lieu de les encadrer pourtant leur manifestations aurait été autorisée par les autorités urbaines.

Ces derniers se disent être déterminés malgré la répression jusqu’à poursuivre leur manifestations.

Notons que des manifestations de l’UNC sont en cours en ce moment dans plusieurs coins du Sud-Kivu. D’autres sont programmées ce vendredi à Kinshasa.

Freddy Ruvunangiza, depuis Goma

Share.
Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.