Accès Humanitaire

La RDC a régressé de deux rangs par rapport au classement 2019 des pays les plus corrompus. Voilà ce que l’on peut retenir du rapport de Transparency international de 2020 publié ce jeudi 28 janvier 2021, sur l’indice de perception de la corruption (IPC).

La République démocratique du Congo est classé 170ème sur 180 pays à travers le monde, une régression de deux rangs alors qu’elle occupait la 168ème place en 2019. Ainsi le pays est placé au tableau des pays les plus corrompus du monde. Le tableau que ferment la Syrie, la Somalie et le Soudan du Sud.

Ce rapport permet de cerner la situation de corruption à travers le monde dans le but d’inciter des gouvernements à mener des reformes systématiques dans leurs pays respectifs afin d’améliorer la gouvernance.

Pour mener cette étude, des experts de Transparency international enquêtent auprès de dirigeants d’entreprise en utilisant une échelle de zéro et de 100. Le zéro est appliqué aux pays très corrompu tandis que le 100 est pour les pays propre.

A la tête de la liste nous retrouvons le Danemark et la Nouvelle-Zélande qui obtiennent 88 points chacun et sont alors considéré comme les pays les moins corrompus du monde.

Incidence sur la lutte contre le Covid-19

Transparency International révèle que la corruption persistante mine les systèmes de soins de santé et contribue au recul démocratique au milieu de la pandémie de coronavirus.

Pour lutter contre le Covid-19 et freiner la corruption, Transparency  recommande aux gouvernements de renforcer les organes de surveillance pour que les ressources soient effectivement distribuées à ceux qui en ont besoin et non pas détournées par des personnes corrompues.

De garantir la transparence de la passation de marchés afin de lutter contre les malversations, d’identifier les conflits d’intérêts et de garantir une tarification équitable. De défendre la démocratie, promouvoir l’espace civique et de publier les données pertinentes et veiller à garantir leur succès.

Dans son discours prononcé devant le congrès, le président Félix Tshisekedi avait promis de tout mettre en œuvre pour éradiquer la corruption.

Thomas Uzima

Share.
Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.