Accès Humanitaire

La Banque Centrale du Congo (BCC) a décidé de dissoudre la Banque internationale pour l’Afrique au Congo (BIAC) en faillite depuis 2015; nommant ainsi le groupement  ABLegal Van Cutsem, Global Business and Consulting (GBC Sarl) et Lubala & Associes Scrl) son liquidateur.

La Banque l’annonce dans un avis public publié ce vendredi 9 octobre 2020, dans le cadre de ses missions de contrôle des établissements de crédit.

Ainsi, la BCC demande aux actionnaires, administrateurs, déposants et toute personne disposant à titre quelconque d’un droit sur les fonds ou avoirs conservés ou détenus par la BIAC; d’adresser au liquidateur un mémoire contenant l’état de leurs créances; dans un délai de 60 jours pour les résidents et 120 jours pour les non-résidents.

La BIAC est une propriété d’Elwyn Blattner et sa famille. Ses actionnaires avaient décidé de dissoudre leur banque et de désigner un liquidateur; afin d’arrêter leur surendettement vis-à-vis de la BCC. Mais la BCC qui avait déjà placé cette institution financière sous sa gestion; s’était opposée à cette décision.

La BIAC avait plus de 400.000 comptes fin 2015, un total de bilan de 511 milliards de francs congolais; un total des dépôts de 399,7 milliards de francs congolais dont 245, 3 milliards détenus par de petits épargnants et plus de 150 agences à travers le pays.

Museza Cikuru

Share.
Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.