Accès Humanitaire

Une personne a été portée disparue et 3 autres blessées par balle. Ceci est le bilan provisoire d’une nouvelle incursion des bandits à mains armées qui ont opéré viennent opérer dans le quartier Mugunga la nuit du mardi 25 février 2020.

Selon Christian Kalamo Balume, point focal de la Société Civile du quartier Mugunga qui livre l’information à Laprunellerdc.info, deux personnes ont été emportées vers une destination inconnue et 3 autres touchées par balle lors des tires des personnes inconnues dans ce quartier.

 » Les bandits ont fait incursion dans notre quartier aux environs de 19 heures locales, ils ont tiré plusieurs balles en l’air ils ont aussi réussi à accomplir leurs objectifs et maintenant ils sont déjà partis dans la forêt avec une maman répondant au nom de Beya et un enfant a réussi à s’échapper des mains des ravisseurs, ces derniers résident à l’avenue Cerbi et deux de ses enfants ont été atteints par des balles ainsi qu’une autre personne » a-t-il fait savoir.

Balume lance un cri d’alarme aux autorités compétentes de prendre en main leurs responsabilités et cela en renforçant les dispositifs sécuritaires au quartier Mugunga et en appelle la population de ce quartier à la vigilance.

Les personnes touchées par balle ont été vite acheminées à l’hôpital CBCA/ Ndosho pour des soins appropriés.

Pour rappel deux autres personnes sont toujours en captivité dans la forêt après qu’ils aient été Kidnappée au quartier Mugunga il y a quelques semaines.

Des structures citoyennes de ce quartier ont d’ailleurs tenté de manifester pour exiger leur libération mais ils demeurent jusque là sans introuvables. 

Freddy Ruvunangiza, depuis Goma.

Share.
Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.