Accès Humanitaire

L’un des avions de chasse des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) a été la cible des tirs ennemis, le soir de ce mardi 24 janvier 2023 autour de 17 heures locales, alors qu’il survolait les airs de Goma au Nord-Kivu.

Plusieurs sources sur place affirment avoir aperçu des tirs en provenance du Rwanda voisin, qui ont visé l’un des Sukhoï-25 de l’armée.

L’appareil légèrement touché, n’a plus continué son parcours et est revenu se poser à l’aéroport international de Goma pour des entretiens, a-t-on appris.

A Kigali, on accuse déjà cet avion de chasse d’avoir violé l’espace aérien rwandais « pour la troisième fois ces derniers mois ».

Dans un communiqué, le Gouvernement rwandais indique que des mesures « défensives » ont été prises.

« Aujourd’hui à 17h03, un Sukhoi-25 de la RD Congo a violé l’espace aérien du Rwanda pour la troisième fois. Des mesures défensives ont été prises. Le Rwanda demande à la RDC d’arrêter cette agression, » indique le Porte-parole du Gouvernement rwandais.

Jusqu’ici, ni l’armée congolaise, ni le Gouvernement congolais, n’ont encore communiqué sur cet incident.  Une communication est tout de même annoncée dans les heures qui suivent pour fixer l’opinion.

Freddy Ruvunangiza à Goma

Share.

Un commentaire

  1. Pingback: Attaque du Rwanda contre un avion de chasse congolais : Kinshasa parle d’un «acte de guerre» et menace Kigali

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.