Accès Humanitaire

Depuis quelques jours déjà, le quartier Mugunga, l’un des 18 que compte la ville de Goma, en province du Nord-Kivu, est devenu le théâtre de l’insécurité. Des multiples cas y sont régulièrement répertoriés, car il ne se passe plus une nuit sans que des familles ne soient visitées par les hommes armés, et autres formes d’insécurité.

Le cas le plus récent est celui de la nuit de lundi à mardi 9 mai 2023, où plusieurs maisons d’habitation ont été cambriolées par des voleurs armés dans 3 cellules sur les 6 qui composent le quartier Mugunga.

Selon Christian Kalamo Balume, Président de la Société Civile noyau du quartier Mugunga, qui livre la nouvelle, il s’agit d’une infiltration des bandes de voleurs qui s’assimilent à des habitants la journée et tracassent les paisibles citoyens le soir.

« Tous les biens essentiels des citoyens ont été emportés par ces hors la loi qui ont opéré pendant plus de 4 heures de temps sans aucune inquiétude. C’est pourquoi nous demandons à tous les responsables des forces de l’ordre commises dans cette partie de la ville de prendre chacun ses responsabilités en main afin d’éviter les conséquences directes de ces désordres qui sont orchestrés par leurs éléments  » fait-il savoir.

Ce dernier fustige l’implication de certains éléments de la Police Nationale Congolaise dans la tracasserie des citoyens dans cette entité pendant les heures vespérales. Une situation qui selon lui, serait à la base de l’insécurité.

Kalamo demande cependant aux habitants de renforcer la collaboration avec les services de sécurité, afin de démanteler ce réseau de malfrats qui sèment terreur dans cette partie de la province.

Freddy Ruvunangiza à Goma

Share.
Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.