Accès Humanitaire

Au moins 38 maisons ont été cambriolés par des bandits armés en une semaine seulement, au quartier Ndosho, dans la ville de Goma au Nord-Kivu.

En majorité perpétrées par le groupe de 40 voleurs, ces attaques armées ont eu lieu la semaine du 19 au 24 décembre dernier. 4 personnes ont aussi été grièvement blessées par ces malfrats.

Selon la Société Civile locale, le cas le plus récent est celui de la nuit de vendredi à samedi 24 décembre 2022, lors que ces voleurs ont réussi à voler dans 14 maisons, et blessé 4 personnes par machette.

Josué Sigirwa, président Société Civile du quartier Ndosho, appelle les autorités militaires à renforcer la sécurité dans cette entité, afin de mettre fin à cette hausse de la criminalité.

Il demande également à la population de demeurer trop vigilante, en dénonçant tout cas suspect auprès des services de sécurité.

Bienfait Tumsifu, depuis Goma

Share.
Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.