Accès Humanitaire

La communauté de Babembe invite le gouvernement congolais à démobiliser les groupes armés locaux actifs dans l’espace Fizi, Mwenga et Uvira. En tenant compte de leurs cahiers de charge, afin de restaurer l’autorité de l’état dans cette partie de la province du Sud-Kivu.

Elle l’a fait savoir ce mercredi 4 mars 2020 à travers la déclaration qui a sanctionné la fin du forum intra-communautaire tenu à Uvira du 2 au 4 Mars 2020.

Les membres de cette communauté présents dans ces assises font savoir que pour restaurer la paix dans l’espace Fizi, Mwenga et Uvira les autorités congolaises devraient songer à la démobilisation des groupes armés locaux en prenant en compte leur cahier de charge et aussi traquer les groupes armés étrangers qui seraient aussi à la base de la déstabilisation du milieu.

« Sur ce volet, les Babembe ressentent les besoins suivants : démobiliser les groupes armés locaux sans distinction en prenant en compte leurs cahiers de charges, » indiquent-t-ils.

Les Babembes invite aussi les autorités de la république démocratique du Congo à permuter en dehors de la province du Sud-Kivu des commandants militaires ressortissant des tribus et communauté en conflit. Ils plaident pour la mise en place et déploiement des effectifs militaires et policiers dans des zones jadis occupées par les groupes armés.

Irenge Bagenda

Share.
Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.