Accès Humanitaire

Dans un message adressé aux fidèles catholiques de Bukavu et aux personnes de bonne volonté, l’Archidiocèse de Bukavu rappelle la situation sanitaire que traverse le monde à l’heure actuelle créée avec la pandémie du Coronavirus.

Pour l’Eglise Catholique, l’heure est grave : elle exige un nouveau comportement et une prise de conscience soutenue.

Tout en saluant le message du Président et Chef de l’Etat de la RD-Congo et celui de la Conférence Épiscopale Nationale du Congo (CENCO), l’Eglise de Bukavu à donner quelques directives complémentaires qui l’orientent dans le combat contre cette terrible maladie.

C’est d’ailleurs ainsi que l’on annonce désormais la suspension de toutes les messes et célébrations  de la parole en semaine et les dimanches, etc.

«Suspension de toutes les messes et Célébrations de la Parole en semaine et les dimanches, aussi bien en paroisse que dans les Aumôneries, les Secteurs et les Communautés Ecclésiales Vivantes de l’Archidiocèse de Bukavu. Il en est de même pour toutes les rencontres de Mouvements d’Actions Catholiques et Groupes de Réflexion et d’Approfondissement Spirituel (MAC-GRAS) tout comme le Chemin Néo-catéchuménal » indique le communiqué signé par le Vicaire Général de Bukavu, Emile Mushosho Matabaro.

En vue de maintenir l’élan spirituel de ses fidèles, l’Eglise demande à la Radio Maria en collaboration avec d’autres radios de proximité, de revoir sa grille des émissions, en créant un espace pour des célébrations eucharistiques radiodiffusées chaque jour à 6 heures 30 et à 19 heures.

Quant aux célébrations des sacrements, tout est suspendu jusqu’à nouvel ordre. Seuls les Mariages déjà inscrits seront célébrés en cercle réduit (pas plus de dix personnes) à l’Oratoire dans le strict respect de la distanciation exigée par les spécialistes en la matière.

L’Onction des malades et les Viatiques seront assurés aux seuls nécessiteux hospitalités, restant sauve l’exigence des précautions sanitaires à observer.

Par rapport aux funérailles, au moment de la levée du corps à la morgue, si possible, le prêtre présent procédera à la prière des absoutes et de là le corps sera immédiatement conduit au cimetière avec un petit nombre de membres famille. 

Par ailleurs, les visites pastorales et les confessions déjà programmées sont suspendues ainsi que toutes les activités prévues au calendrier des festivités de Pâques.

Afin de maintenir tant soit peu le strict minimum du service à rendre aux différentes Communautés, le communiqué recommande un fonctionnement limité aux seuls services indispensables à la vie des structures selon l’appréciation de chaque responsable qui veillera cependant au respect des normes d’hygiène.

Jean-Luc M.

Share.
Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.