Accès Humanitaire

    Le président du secrétariat technique de la riposte contre le coronavirus, le Dr Muyembe dit que la semaine prochaine sera la plus difficile pour Kinshasa.

    Le virologue congolais l’a dit ce mardi 31 mars 2020 dans une interview accordée au magazine Jeune Afrique, sur l’état de lieu de la pandémie en RDC.

    A en croire le professeur Muyembe, les chiffres vont devoir doubler voire même tripler dans l’avenir. Cela est dû aux nouvelles contaminations locales qui sont devenues de plus en plus nombreuses.

    «La semaine prochaine sera la plus difficile pour Kinshasa. Il y a déjà un nombre assez important d’infections locales et cela va engendrer une nouvelle vague de cas dans les jours à venir. Les chiffres vont rapidement doubler, voire tripler,» a-t-il déclaré.

    Cependant, le numéro 1 de la riposte a tout de même rassuré qu’il y aura plus de guéri. Ceux-ci le seront d’ailleurs naturellement.

    Par ailleurs, le docteur qui reconnaît qu’il n’y a jusque là aucun médicament, officiellement reconnu pour endiguer la pandémie, a déclaré que le confinement est la seule solution qui permettra à limiter la propagation de la maladie.

    «C’est le confinement qui a sauvé la Chine. Il n’y a pas, à ce jour d’autre solution qui ait prouvé son efficacité,» dit le Dr Miyembe.

    Ainsi donc, il appelle la population à se préparer au sacrifice, comme elle pouvait le faire en tant de guerre ou en cas de disette. C’est ce qui fait selon lui, la force de l’être humain.

    «Nous devons apprendre à nous adapter et ne pas nous habituer à pleurer. Ce n’est toujours pas le gouvernement qui donne les qolutions,» a-t-il martelé.

    Gracieuse Wany S

    Partager.

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.