Accès Humanitaire

Après l’annonce par le chef de l’Etat Félix Tshisekedi, de la tenue des consultations des différentes couches socio-politiques pour la formation d’une «union sacrée» pour la nation; la mobilisation paraît intense. Si dans la classe politique certaines formations sont déjà mobilisées à prendre part à ces consultations; la Société Civile n’est pas en reste.

Dans une note circulaire du 26 Octobre 2020, le Cadre de Concertation National de la Société Civile (CCNSC); a également affirmé sa ferme volonté de prendre part à ces consultations.

Selon son président national, Me Patient Bashombe, sa structure se prépare à rencontrer le chef de l’Etat Félix Tshisekedi; mais avec un cahier des charges à lui soumettre

 Pour cette fin, il appelle toutes les représentations du CCNSC dans les 26 provinces du pays à se réunir en urgence; pour formuler des recommandations qui feront l’objet du dit cahier des charges.

« Dans son discours, le Chef de l’Etat a annoncé des consultations; qu’il compte initier sur les questions pertinentes de l’heure. A cet effet, le Cadre de Concertation National de la Société Civile invite les vingt-six Cadres de Concertation Provinciaux de la Société Civile; les plateformes, les réseaux, les groupes thématiques à se réunir dans l’urgence en vue de dégager les recommandations; qui feront l’objet du cahier des charges de la Société Civile de la RDC, à travers son CCN. » écrit Patient Bashombe.

Lire aussi RDC: les consultations annoncées rappellent bien celles du Maréchal Mobutu (Le Prof. Maindo décrypte l’adresse de Tshisekedi)

Celui-ci indique que des questions relatives à la paix et la sécurité nationale, au fonctionnement de la CENI pour l’organisation des élections; à la gestion du Portefeuille de l’Etat, la Territoriale, la Diplomatie, l’Indépendance de la justice et l’instauration de l’Etat de droit; ainsi que l’aspect touchant au social des congolais; devront donc inéluctablement faire partie des recommandations à faire au Président de la République.

Bertin Bulonza

Share.
Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.