Accès Humanitaire

Au moins six autres personnes sont mortes dans une nouvelle attaque des rebelles ougandais des forces démocratiques alliées (ADF) dans le village de Vwerere près de Halungupa,  dans le secteur Rwenzori en territoire de Beni (Nord-Kivu), la nuit de dimanche à lundi 27 avril 2020.

D’après Roger Masimengo, rapporteur de la société civile de Kisima, non loin du lieu du drame qui livre la nouvelle, ce bilan est encore provisoire.

« Les assaillants ont contourné plusieurs positions des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) avant d’attaquer l’entité et exécutés les civils. Ils ont aussi pillés des animaux de la basse cours« précise-t-il.

Même informations confirmées par l’organisation de défense des Droits de l’homme, Convention pour le Respect des Droits Humains, (CRDH). Cette organisation ajoute qu’en plus des morts 4 personnes ont été blessé, dont 2 côté civil, et 2 autres côté armé.

Plusieurs villages sont déjà complètement vidés de ses populations. Et cela, malgré la présence de l’armée loyaliste dans la contrée, s’inquiète cette organisation.

« Chaque jour, qui passe la situation sécuritaire ne fait que se détériorer davantage et la menace pèse sur d’autres entités telles que Mutwanga, Bulongo, Lume et Kasindi. Ainsi, la CRDH interpelle le Chef de l’État, commandant suprême des forces armées de la RDC sur la manière floue avec laquelle les opérations militaires de traque des ADF sont en train d’être menée dans la région de Beni » lit-on dans la déclaration de cette organisation.

Cette attaque intervient, quelques après une autre survenue à Ngadi.

Roger Kambale, depuis Beni

Share.
Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.