Accès Humanitaire

    Découverte macabre d’un corps sans souffle de vie découpé à la machette, la journée de ce vendredi 27 mars 2020, à Makumbo, dans le groupement de Batangi-Mbau, en territoire de Beni (Nord-Kivu).

    D’après la Société Civile, Mumbere Bawele, habitant de Mavivi-Mandaka a été découpé à la machette avant d’être jeté dans un fut d’huile.

    A en croire Djamali Moussa, président des forces vives locales, la victime est tombée dans une embuscade des inconnus assimilés aux ADF, lorsqu’il se rendait au champ, le jeudi 26 mars dernier.

    «Nous avons justement découvert le corps sans souffle de vie d’un civil à Mavivi-Ngite, au niveau de Makumbo, Il s’agit du  nommé Mumbere Bawele. Il a été découpé à la machette puis jeté dans un fût d’huile par des assaillants», dit-il.

    Le président de la Société Civile de Mavivi, appelle la population de la contrée à la vigilance pendant cette période où les rebelles ADF, n’ ont encore été totalement éradiqués.

    Pendant ce temps, un jeune homme de 23 ans révolus a été trouvé mort au cachot de la PNC sous commissariat de Bulongo, en secteur Rwenzori, dans le territoire de Beni au Nord-Kivu, toujours,  le matin de ce vendredi 27 mars. 

    Kambale Mukendi Emmanuel, comme c’est de lui qu’il s’agit, a été arrêté depuis le matin du mercredi dernier au village de Halungupa en localité de Kilya, secteur de Ruwenzori par le commandant PNC poste de Halungupa après qu’il ait troublé la quiétude de la population la nuit du mardi au mercredi dernier criant qu’il y aurait incursion des rebelles de l’ADF ; une situation qui avait plongé les habitants de Halungupa dans une psychose totale.

    Son corps a été levé du lieu du drame pour l’inhumation.

    Roger Kambale, depuis Beni

    Partager.

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.