Accès Humanitaire

Après une tournée à l’extérieur du pays, Denis Mukwege, Prix Nobel de la Paix 2018, multiplie des rencontres à l’intérieur de la République Démocratique du Congo. Sollicité pour se présenter à la prochaine présidentielle en RDC, il n’a pourtant pas donné son « oui » formel. Mais les signes sont nombreux. Ce samedi 15 Juillet à Kinshasa, Denis Mukwege a rencontré plusieurs acteurs politiques congolais.

C’est par exemple Claudel André Lubaya, député national et une des voix critiques du pouvoir en place ou encore Jean-Claude Mvuemba, le Président démissionnaire de l’Assemblée Provinciale du Kongo Central.

Lire aussi: ACRN : le regroupement politique qui porte Denis Mukwege

Jean-Claude Mvuemba explique qu’à Kinshasa, avec le Denis Mukwege, ils ont parlé du Congo. C’est notamment de l’unité nationale, l’intégrité nationale et la solidarité nationale. Avec le Prix Nobel, ils sont d’accord que le Congo doit retrouver sa place de géant qui inspire le respect d’autres Etats.

Sur son compte twitter, le député Claudel André Lubaya est un peu plus explicite par rapport à cette  rencontre avec le Docteur Denis Mukwege.

Rassembler les forces politiques et sociales !

« Ce samedi 15 Juillet en fin de matinée à Kinshasa, j’ai eu le privilège d’échanger avec notre prix Nobel de la paix, en la personne de Docteur Denis Mukwege, auquel j’adresse toute ma reconnaissance et mes remerciements pour son humilité et sa courtoisie », dit-il d’emblée.

Lubaya dit avoir perçu dans leurs échanges « une large ouverture d’esprit et une remarquable hauteur de vue ».  Avec le Docteur Denis Mukwege, ils ont conclu de rassembler les forces politiques et sociales.

Lire aussi: RDC : Albert Moleka, ancien Dircab d’Étienne Tshisekedi, nommé Conseiller spécial de Denis Mukwege

« Nous avons ainsi passé au crible les différents maux qui rongent notre pays en cette période cruciale marquée notamment par la détérioration de la situation sécuritaire dans l’Est et dans l’Ouest, l’érosion de notre souveraineté par la présence des armées étrangères en expédition militaire au Congo où elles occupent des pans entiers de notre territoire, une dramatique illustration renforcée par le millier de mercenaires aux ordres des officines non contrôlables. Ensemble, nous avons conclu à la nécessité d’œuvrer, en toute humilité, à l’apaisement et au rassemblement des forces sociales et politiques pour donner au pays la chance de sortir de l’impasse et pouvoir ainsi se relever », explique-t-il.

Lire aussi: Assassinat de Chérubin Okende : Mukwege appelle à une réponse « commune, forte, appropriée et durable » à ces violations

Denis Mukwege revient d’un périple occidental et africain. On l’a notamment vu avec le pape François, chez Joe Biden ou encore chez Sassou Nguesso, notamment.  Va-t-il prendre parole après ces rencontres avec différents acteurs politiques congolais et des géants du monde? C’est ce que nous verrons! 

Jean-Luc M.
Share.

Un commentaire

  1. Pingback: RDC : l’ACRN soutenant Denis Mukwege revient dans la course aux législatives nationales - La Prunelle RDC

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.