Accès Humanitaire

Entre Bukavu et Goma, deux villes voisines de l’Est de la RDC, les voyages sont très souvent paisibles sur le Lac Kivu. Des bateaux qui relient les deux villes rencontrent moins des problèmes en termes de sécurité. Mais pour certains bateaux, la panique peut être au rendez-vous. Le voyage peut parfois être long et inquiétant. C’est le cas des bateaux des Etablissements « Silimu » avec leurs bateaux « Emmanuel » et spécialement « Emmanuel 3 ».

Ce vendredi, durant toute la journée, la situation était explosive. Des voyageurs ont crié au secours durant des nombreuses heures alors qu’ils naviguaient dans un bateau de Bukavu à destination de Goma.

Lire aussi: Attaque armée à Bukavu :  les bateaux immobilisés sur le lac Kivu

« Emmanuel 3 », connu pour ses frasques a encore inquiété ses passagers. Les moteurs se sont encore une fois éteints.

Alors qu’ils devraient arriver à Goma aux environs de 14 heures, les clients n’ont finalement vu Goma que peu après 20 heures alors que leurs familles multipliaient des alertes sur tous les réseaux sociaux.

Aucune explication de l’établissement n’a été pourtant été fournie au pubic malgré la colère des habitants et passagers.

Suspension de navigation de « Emmanuel 3 »

Comme si cela ne suffisait pas, ce samedi 22 Juillet, le même bateau « Emmanuel 3 » a encore quitté Goma pour Bukavu dans la matinée. Les mêmes problèmes se sont posés sur le majestueux lac Kivu.

Cette fois, les Etablissements « Silimu » ont été obligés de communiquer et d’annoncer la suspension de la navigation de cet engin.

« Les Ets Silimu informent à son aimable clientèle que son bateau Emmanuel 3 connait une panne technique déjà en train d’être gérée pour une solution durable. Par conséquent, les Ets Silimu suspendent le trafic de ce navire et promet le remplacement du moteur qui a été à l’origine du désagrément de ses clients hier le 21 et aujourd’hui le 22 juillet sur le lac Kivu », lit-on dans le communiqué.

Lire aussi: Bukavu: aucun bateau n’a chaviré sur le lac Kivu ce jeudi

Par contre, informe la Société, ses autres unités navigables notamment Emmanuel 1,2 et 4 continuent leurs activités de trafics normalement et selon les programmes habituels.

Tout en présentant leurs excuses pour le désagrément et la perturbation de leurs clients ces deux jours, ils demandent aux autorités officielles et maritimes, aux partenaires exploitants lacustres ainsi qu’à la population de Goma et de Bukavu dont la majorité est constituée de leurs clients de les aider à relayer cette information et de continuer à compter sur leur « fidélité, fiabilité et régularité » dans la navigation lacustre entre les deux chères villes de Goma et de Bukavu.

Au-delà des problèmes techniques réguliers !

Les problèmes des bateaux « Emmanuel » ne sont pas rares. « Emmanuel 3 » et d’autres bateaux des Etablissements « Silimu » connaissent continuellement ces difficultés sur le Lac Kivu mais aucune solution n’a été annoncée depuis des mois. Pourtant, les clients n’ont pas arrêté de crier au secours lors de plusieurs voyages.

Lire aussi: Bukavu: des bateaux immobilisés sur le lac Kivu depuis ce lundi matin sur appel de l’ASSALAK

Au-delà des problèmes de panne des moteurs, les Etablissements « Silimu » sont accusés de transporter des clients dans une promiscuité extrême.  Un voyageur de Bukavu interrogé par LaPrunelleRDC.CD s’étonne par exemple que les responsables de leurs bateaux ne soient pas capables de transporter des personnes en fonction des nombres des places assises disponibles.

Des personnes sont embarquées selon leur disponibilité et passent des nuits entières sans s’asseoir.

Pourtant les bateaux « Emmanuel » sont parmi les plus prestigieux et confortables sur le Lac Kivu.

« Ils font le plein tous les jours sans compter les places assises disponibles alors qu’on est obligé de passer parfois 8 heures sur le Lac Kivu en direction de l’une des villes. Tu paies plus de 20 dollars et parfois tu n’as pas où s’asseoir. Cette situation est simplement grave mais les autorités ferment les yeux parce que nombreuses sont aussi responsables de ces mêmes établissements. Nous avons connu les mêmes problèmes avec Emmanuel 4 au début», se plaint Jules, commerçant, habitué aux voyages Bukavu-Goma et vice-versa.

Lire aussi: Bukavu: la perception de 500FC par la DGM dans des ports, refait surface et la lutte des mouvements citoyens réduite au néant (Constat

Ces accusations sont répétées par des nombreux clients qui réclament des conditions « humaines » de voyage, la nuit ou pendant la journée.

Sollicités par LaPrunelleRDC.CD, les Etablissements « Silimu » n’ont jamais répondu à ces accusations.

En attendant, aucune autorité de régulation n’a pipé mot sur ces frasques des bateaux « Emmanuel » qui peuvent sérieusement mettre des vies des centaines de personnes en danger.

Lire aussi: Sud-Kivu : Des morts et des disparus dans un nouveau naufrage sur le lac Kivu

Pourtant des accidents sur les Lacs Kivu et Tanganyika (Est de la RDC) sont également réguliers et devraient susciter l’intérêt du pouvoir public qui doit, en principe réguler le transport lacustre.

Il y a quelques semaines, un bateau a chaviré sur le Lac Tanganyika (sud du Sud-Kivu) laissant les populations dans l’angoisse totale. La situation du Lac Kivu ne devrait-elle pas intéresser les pouvoirs publics ? Pourtant, les services étatiques sont nombreux à chaque fois qu’un bateau doit faire mouvement. Nombreux de ces services font d’ailleurs percevoir des fonds sans quittance au vu et au su de tous.

Lire aussi: Bukavu : Au moins 10 morts dans un naufrage sur le lac Kivu

Comment les services étatiques ne peuvent-ils veiller à la fiabilité des engins qui naviguent sur le Lac Kivu  et éviter ces spectacles inquiétants? C’est tout ça la question !

Jean-Luc M.
Share.

3 commentaires

  1. Pingback: Lac Kivu : triste fin pour le bateau « Karisimbi » ? - La Prunelle RDC

  2. Pingback: Sud-Kivu : plus de 5 heures de détresse dans le bateau Aganze sur le Lac Kivu - La Prunelle RDC

  3. Pingback: M23 au Nord-Kivu: des bateaux sur le Lac Kivu font la cible de l'ennemi qui attaque par des balles - La Prunelle RDC

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.