Accès Humanitaire

L’attaque qui a été menée par des assaillants armés dans la ville de Bukavu, la nuit de mardi à ce mercredi 3 novembre 2021, n’a pas permis aux bateaux qui font la navette sur le lac Kivu entre la ville de Goma et celle de Bukavu, de faire leurs mouvements habituels.

C’est le constat fait par le reporter de Laprunellerdc.info ce mercredi 3 novembre 2021.

Du port Miss Rafiki en passant par le port Étoile du Kivu, jusqu’au port Ihusi dans la commune de Bagira et celle de Kadutu, tous les bateaux qui devraient se rendre à Goma sont restés immobilisés dans leurs ports.

Un peu loin de là, même les bateaux Mugote et Emmanuel n’ont pas bougé.

Les membres d’équipage rencontrés sur place justifient cela par la situation confuse qui a régnée tôt le matin dans la ville, des suites de cette attaque armée par des assaillants.

La même situation est rapportée dans la ville de Goma, au Nord-Kivu voisin. Des personnes contactées sur place renseignent que les armateurs ont décidé de garder leurs bateaux dans les ports ce matin, et n’ont pas fait le déplacement de Bukavu.

« Les passagers qui venaient sont rentrés chez eux, » explique un témoin sur place.

Par contre, les bateaux qui ont quitté la ville de Goma ce mardi soir sont bel et bien arrivés à Bukavu ce mercredi matin. Cependant, le climat qui régnait dans la ville a poussé les membres de l’équipage à n’accoster que vers 9 heures locales après que la situation se soit plus ou moins apaisée.

Bertin Bulonza

Share.

Un commentaire

  1. Pingback: Les bateaux « Emmanuel » et leurs nombreux déboires sur le Lac Kivu - La Prunelle RDC

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.