Accès Humanitaire

    La coalition du M23-RDF vient de mettre en place une série de mesures visant à restreindre les mouvements de personnes et des engins roulants sur toutes les zones sous son contrôle, notamment dans les territoires de Masisi et Rutshuru.

    Dans un communiqué de presse rendu public ce samedi 20 juin 2024 et consulté par La Prunelle RDC, l’on note entre autres un couvre-feu instauré à l’endroit des usagers des routes et opérateurs économiques.

    Lire aussi : Nord-Kivu : des affrontements entre M23-RDF et la coalition Wazalendo-FARDC signalés à Nyiragongo et Masisi

    Il leur est interdit toute circulation entre 18 heures 30 et 6 heures du matin et cela jusqu’à nouvel ordre.

    Une mesure qui frappe aussi les Églises, boutiques, marchés, veillées de prière, taxi, motos, bars et bien d’autres.

    Selon la hiérarchie de la rébellion du M23, ces mesures visent notamment à sauvegarder la paix et la sécurité ainsi que la protection des biens des populations se trouvant dans son champ d’intervenir

    « Nos forces de défense et de sécurité ainsi que tous les services spécialisés au sein du Mouvement, sont appelés à veiller à la stricte application de ces mesures. Le contrevenant aux présentes dispositions sera sévèrement sanctionné », note le communiqué.

    Il faut souligner que l’annonce de ces mesures intervient quelques jours seulement après que les FARDC aient imposé des frappes surprises à la coalition du M23-RDF au niveau de Kahe (Kitshanga) et Kilolirwe en territoire de Masisi.

    Des frappes qui avaient occasionné d’énormes pertes en vies humaines côté M23. La rébellion avait, à cette occasion, promis de répondre d’une manière « adéquate » au Gouvernement de Kinshasa.

    Freddy Ruvunangiza, depuis Goma

    Partager.

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.