Accès Humanitaire

Après environ 3 jours de violents combats, les rebelles terroristes du M23/RDF prennent depuis ce jeudi, 07 décembre 2023 le contrôle de la cité de Mushaki en territoire de Masisi dans la province du Nord-Kivu.

Les populations locales ont commencé à quitter la zone depuis l’avant-midi de cette journée se réfugiant dans des endroits jugés encore sécurisés craignant d’être victimes des obus lancés par les deux côtés.

Lire aussi: Masisi : calme précaire dans la cité de Sake après des combats dans des zones environnantes !  

Selon des sources concordantes, la situation routière est coupée sur les axes Sake- Rubaya et Bihambwe- Masisi zone.

Pendant ce temps, des détonations d’armes lourdes et légères se font entendre, suite aux accrochages entre la coalition FARDC avec les jeunes patriotes résistants contre les rebelles M23 soutenus par le Rwanda.

Lire aussi: Masisi: 5 morts et plusieurs blessés dans un écroulement d’un mur à Kaniro (Buabo) 

Les mêmes sources ajoutent que ces ennemis de la république prennent la route de Matanda vers les collines de Muremure, cherchant à envahir la route Sake Minova. Une manière à eux d’assiéger cette partie de la province, et d’avoir une mainmise sur les ressources minières de Rubaya après avoir coincé la ville de Goma.

Lire aussi: Masisi : un infirmier assassiné par des inconnus à Kashuga

Par ailleurs, les forces gouvernementales ne baissent pas les bras et font voler leurs avions de chasse SU25 pour le ratissage de la zone occupée par ces terroristes qui sèment la terreur dans le chef de la population.

Retenez que la cité stratégique de Mushaki est située à plus ou moins 35 kilomètres à l’ouest de la ville de Goma chef-lieu du Nord-Kivu.

Mwenge Kake
Partager.

2 commentaires

  1. Pingback: Nord-Kivu: les villages de Busumba et Rugogwe (Masisi) passent sous le contrôle du M23 - La Prunelle RDC

  2. Pingback: Masisi: des violents affrontements entre les rebelles du M23 et les groupes d'autodéfense sur l'axe Matanda-Bihambwe - La Prunelle RDC

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.