Accès Humanitaire

    De nombreux habitants fuient Lushebere dans la région de Kalehe au Sud-Kivu depuis la soirée de ce mercredi 17 Janvier 2024.

    Ceci après l’échange des tirs au village Bushushu, groupement de Mbinga-Sud dans la chefferie de Buhavu entre des éléments du groupe armé Maï-Maï basés à Lushebere centre et des éléments MCDPIN Nyatura. Ces derniers provenaient de Chinyungu.

    Lire aussi: Kalehe: le corps sans vie d’une ancienne journaliste de la RTCM retrouvé dans une toilette à Numbi

    « Le bilan fait état de 2 blessés et la population est actuellement en train de fuir l’entité cette nuit vers Manga toujours dans le Mbinga-sud et à Bujuki dans le Mbinga-Nord », explique Delphin Birimbi, Président du Cadre de Concertation de la Société Civile de Kalehe.

    Le Cadre de Concertation de la Société Civile de Kalehe demande au Commandant Secteur opérationnel Sukola II Nord Sud-Kivu et Commandant 33ème Région Militaire de déployer des éléments FARDC dans toutes les entités sous contrôle des Wazalendo dans les 15 Groupements du Territoire de Kalehe pour « sauver la population ».

    Ce n’est pas la première fois que des groupes des miliciens se tirent dessus à Kalehe et dans d’autres régions du Kivu. Des habitants appellent les autorités à trouver une solution urgente afin d’éviter ce genre d’incident qui impliquent des « wazalendo ».

    Jean-Luc M.

    Partager.

    3 commentaires

    1. Pingback: Kamituga face au choléra : déjà 9 cas de décès, le Maire appelle à l’action - La Prunelle Verte

    2. Pingback: Lac Kivu : les déchets plastiques peuvent remplacer les « Sambaza » (une chercheuse évoque le pire scénario) - La Prunelle Verte

    3. Pingback: Guerre à l'Est: des accrochages réguliers entre « Wazalendo » et des abus à Kalehe et Masisi - La Prunelle RDC

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.