Accès Humanitaire

    Pour avoir commis plusieurs abus, notamment de vandalisme, de détention illégale des dispositifs électroniques de vote (DEV) ainsi que de violences perpétrées sur les électeurs, quelques candidats aux élections législatives, provinciales et communales se sont vus invalidés par la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI).

    Au total 82 candidats ont vu leurs candidatures invalidées et les suffrages exprimés en leur faveur lors des élections du 20 décembre 2023 annulés. Parmi eux figurent des grandes personnalités au pays.

    Trois ministres se sont vus débarqués du navire électoral. C’est entre autres, Antoinette Kipulu, ministre de la formation professionnelle, Didier Manzenga, ministre du tourisme et Manuanina Nana, ministre près le Président de la République.

    Lire aussi: Elections en RDC: la Société Civile du Sud-Kivu n’exclut pas des actions citoyennes si ses recommandations autour des irrégularités ne sont pas prises en compte

    Cette décision qui a d’ailleurs touché en grande majorité la famille de l’actuel Président de la République a également touché des gouverneurs en fonction.

    Le premier sur la liste des Gouverneurs débarqués c’est Gentiny Ngobila, Gouverneur de Kinshasa, Bobo Boloko Gouverneur de l’Equateur, Pancras Boongo, Gouverneur de la Tshuapa et César Limbaya, Gouverneur de la Mongala.

    Des personnalités comme Nsingi Pululu, Député national et membre du Conseil d’administration à la SNEL et Kin Kinkey Mulumba, membre du conseil d’administration de la RVA n’ont pas échappé à cette décision.

    Lire aussi: Élections en RDC : la CENCO et l’ECC déplorent un processus électoral qui a connu plusieurs cas de violation du cadre légal

    Parmi les candidats invalidés, six sont sénateurs. Il s’agit notamment de Mabaya Gizi, Evariste Boshab, Victorine Lwese, Mona Lux -ML, Jean de Dieu Moleka et Adou Lianza.

    Un candidat invalidé est Ministre provincial de Kinshasa. Il s’agit de Charles Mbuta Muntu, Ministre provincial de l’éducation (Kinshasa).

    L’autre candidat invalidé est le Ministre honoraire Justin Kalumba (ancien ministre des transports). Des ministres en fonction comme des anciens ministres n’ont pas échappé à cette forte décision de la centrale électorale.

    Bertin Bulonza
    Partager.

    Un commentaire

    1. Pingback: Elections en RDC : des candidats se font arnaquer au nom du Chef de la CENI Sud-Kivu - La Prunelle RDC

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.