Accès Humanitaire

Le Secrétaire Exécutif du Sud-Kivu(SEP) de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), Pius Bikungu, met en garde toutes les personnes qui appellent les  candidats députés nationaux, provinciaux et municipaux  à son nom pour les arnaquer.

Il l’a dit ce samedi 6 janvier 2024 dans une interview accordée à La Prunelle RDC. En  cette période consacrée à la publication des résultats provisoires des candidats à tous les niveaux,  des personnes non autrement identifiées qualifiées par Pius Bikungu, SEP de la CENI, «des inciviques malintentionnés» se servent de l’identité du nom de SEP Sud-Kivu, pour rançonner certains candidats.

Lire aussi: Élections 2023 en RDC : des ministres, députés, sénateurs et Gouverneurs débarqués

Selon lui, ces  derniers  promettent plus de voix en contrepartie de l’argent aux candidats.

« Il n’y a pas longtemps j’ai vu des messages dans mon téléphone, pensant que j’étais en train de toucher cet argent sale. Il y a des personnes malintentionnées qui seraient à Bukavu, au Sud-Kivu ou même en dehors de la province,  ayant en leur possession les Numéros de certains candidats et qui les contactent pour leur dire « c’est moi Pius,  SEP Sud-Kivu « . Ils font cela pour arnaquer certains candidats,  en leur demandant d’envoyer de l’argent sur leurs comptes,  en contrepartie d’augmentation du nombre des voix aux scrutins. Que les candidats se détrompent et fassent attention. Ils veulent duper les candidats,  en salissant mon nom, afin que celui qui sera naïf soit escroqué directement.  Je ne suis en aucun cas impliqué », a expliqué Pius Bikungu le SEP Sud-Kivu.

Le Secrétaire Exécutif Provincial de la CENI appelle les candidats à la vigilance et à ne pas tomber dans le filet de ces arnaqueurs qui se font passer pour lui.

Lire aussi: Elections en RDC: la Société Civile du Sud-Kivu n’exclut pas des actions citoyennes si ses recommandations autour des irrégularités ne sont pas prises en compte, SEP

Il demande à la population et aux candidats de la ville de Bukavu et ceux de territoires,  de laisser le temps et la tâche à la CENI afin de publier les résultats provisoires conformément aux réalités des urnes. En cas de complication, suivre la voie normale et se rendre à la justice.

Le responsable de la CENI au Sud-Kivu rassure la population que le nombre des voix obtenues par le candidat aux élections, sera le nombre réel qu’il aura lors de la publication des résultats.

«Les résultats de vote sont impérativement sécurisés, que la population ait confiance en nous», conclut-il.

 Suzanne  Baleke
Share.

Un commentaire

  1. Pingback: Sud-Kivu : seuls deux candidats sénateurs jusque ce jeudi 15 février à midi (Interview) - La Prunelle RDC

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.