Accès Humanitaire

    Le Bureau politique de l’Alliance des Congolais pour la Refondation de la Nation (ACRN), un regroupement politique qui a accompagné le Dr Denis Mukwege, le prix Nobel de la paix aux élections du 20 décembre 2023, rejette les résultats des élections qu’il qualifie des « chaotiques », « non crédibles et fruits d’une irresponsabilité criminelle ».

    Dans une déclaration publiée le 22 Décembre 2023, l’ACRN dénonce les irrégularités qui ont caractérisé le processus électoral entier et dénoncé par leur candidat depuis le début.

    L’ACRN parle notamment de désordre électoral avec sa flambée de violences à travers le pays.

    Il accuse les autorités d’avoir « tribalisé » le processus électoral, menaçant ainsi la cohésion nationale.

    « En conséquence, les autres candidats n’ont pas pu se rendre dans l’espace linguistique du Président sortant en mettant un accent particulier sur refus d’accorder au Docteur Denis Mukwege l’autorisation d’entrée et de survol à l’avion loué pour sa campagne, la réquisition de carburant et des avions par le pouvoir, en vue d’empêcher d’autres candidats de battre campagne ».

    Lire aussi: Election en RDC : Denis Mukwege dénonce la préparation d’une « fraude massive »

    Il ajoute la monopolisation des espaces publicitaires pour rendre non visibles les candidats de l’opposition, la destruction volontaire des affiches de propagande des candidats et les agressions des témoins par la milice de l’UDPS appelée Force du Progrès jusque dans les bureaux de vote, …

    « De L’injustice et de la fourberie de Denis Kadima qui a fait participer à ces élections les congolais de la diaspora non éligibles comme électeurs (les réfugiés membres de l’UDPS et les autres membres de l’UDPS ayant acquis d’autres nationalités), cas de Pretoria en RSA) en violation des dispositions pertinentes de la constitution et de la loi électorale », dénonce l’ACRN.

    Ce regroupement politique évoque aussi la question des femmes qui ont été molestées et humiliées publiquement à cause de leurs choix. 

    Lire aussi: Élection en RDC: à Bukavu, une messe à l’intention des candidats quelques heures avant la campagne

    « Nous disons « NON » à la violence faite à la femme qui constitue le leitmotiv du combat du Prix Nobel de la Paix Denis Mukwege ».

    Comme d’autres partis et regroupements politiques, l’ACRN déplore le prolongement des opérations électorales au-delà de la période légale.

    « Les votes ont notamment eu lieu ce 22 décembre (soit 2 jours de retard) notamment dans les territoires de Bongandanga (Mongala) et de FIZI (Sud Kivu) occasionnant ainsi une large voie à la fraude massive ».

    Outre le rejet des résultats des élections du 20 décembre 2023, les accompagnateurs du Dr Denis Mukwege demandent la réorganisation des élections crédibles avec une CENI et une Cour Constitutionnelle recomposées.

    L’ACRN exige la démission du Président de la République et demande à la Cour constitutionnelle de le poursuivre pour haute trahison.

    Lire aussi: Elections en RDC : Denis Mukwege, Martin Fayulu et d’autres dans la rue à Kinshasa le 27 décembre prochain

    Ce parti exige aussi l’arrestation de Monsieur Denis Kadima pour avoir trahi le peuple congolais et avoir abusé de sa confiance.

    Il demande à la Cour des comptes de diligenter une enquête sur la gestion calamiteuse de Kadima et sa bande.

    L’ACRN appelle le peuple Congolais à se mobiliser en recourant à l’art. 64 al.1 de la constitution pour faire échec aux manœuvres « diaboliques » de l’union sacrée qui sont une menace pour la cohésion et l’unité nationale.

    Celui-ci rappelle que tout dérapage relèvera de la seule responsabilité du régime sortant qui devra en répondre tôt ou tard devant la justice.

    Il faut rappeler qu’à part la Société Civile, presque tous les partis de l’opposition ont contesté les résultats des élections du 20 décembre 2023. 

    D’ailleurs plusieurs d’entre eux annoncent déjà des manifestations pour dénoncer ces irrégularités.

    Claudine Kitumaini

    Partager.

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.