Accès Humanitaire

    La Régie de Distribution d’eau au Sud-Kivu « REGIDESO » manque d’une somme d’un million 500 mille dollars américains pour satisfaire ses abonnés de la ville de Bukavu en eau potable.

    C’est ce qu’a dit le Directeur régional de la REGIDESO Sud-Kivu au cours d’une journée porte-ouverte organisée ce samedi 25 mai 2024 au bureau de cette régie de distribution d’eau à Bukavu.

    Lire aussi : Sud-Kivu : plaidoyer pour une agence de la REGIDESO à Kabare

    Selon Ignace Ilunga, Directeur régional de la REGIDESO Sud-Kivu, sa société a plusieurs défis alors que la population de la ville de Bukavu continue à peiner avec la carence d’eau.

    Celui-ci renseigne que la REGIDESO a un défi de la démographie qui s’accroît malgré la production journalière des usines de Murhundu , Nguba, Nyatende , Kawa Funu et Kasihe dans la province du Sud-Kivu.

    Il cite également le défi de la construction des maisons sur les conduites et installations de la Régideso par des personnes de mauvaise volonté.

    Malgré ces défis, Ignace Ilunga ajoute que la REGIDESO projette des perspectives pour relever ces défis. C’est notamment l’installation d’une station pompage de la rivière Ruzizi et l’installation de la station de traitement d’eau à Muhumba vers le couvent des sœurs à Amani et tant d’autres.

    Notons que cette journée porte-ouverte a connu la participation de la Société civile, des mouvements citoyens, les autorités urbaines, et certains abonnés de la REGIDESO.

    Trésor Wilondja

    Share.

    3 commentaires

    1. Pingback: Uvira : le CICR fournit du carburant à la REGIDESO pour améliorer la distribution d’eau - Laprunelle Verte

    2. Pingback: Bukavu : l’eau, toujours une denrée rare ! - La Prunelle RDC

    3. Pingback: Sud-Kivu : qui gère le réseau d’eau de Mazigiro ? - La Prunelle RDC

    Leave A Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.