Accès Humanitaire

Le plan de préparation de la réponse à la pandémie du coronavirus dans la province du Sud-Ubangi, a été validé ce samedi 21 mars, pour un montant de 9.926.990 dollars américains.

C’était au cours d’une réunion de la Coordination provinciale de lutte contre cette pandémie, présidée par le Gouverneur de province Jean-Claude Mabenze Gbey.

Dans la salle des réunions du Gouvernorat, des autorités sanitaires, la Société Civile, des partenaires techniques et financiers oeuvrant dans le secteur de la Santé, ainsi que quelques membres du gouvernement provincial, ont échangé sur les mécanismes à prendre, pour barrer la route à cette pandémie qui a déjà fait 2 morts à Kinshasa, et 30 cas confirmés.

S’agissant des facteurs de risque et de vulnérabilité de la province du Sud-Ubangi, les participants ont eu à présenter cinq grands facteurs de risque qui guettent la province, notamment puisque la ville de Gemena bénéficie de deux vols passagers par semaine, en provenance de Kinshasa, foyer de l’épidémie en RDC.

Également, la ville de Zongo partage la frontière riveraine avec la ville de Bangui en RCA, où des cas ont été identifiés. Des échanges commerciaux et les mouvements migratoires intenses de la population entre les deux rives augmentent donc le risque de vulnérabilité de la province en rapport avec la pandémie de Coronavirus.

Ainsi que l’écologie instable, les conditions sanitaires et climatiques précaires, l’insalubrité du milieu, le sous équipements des formations sanitaires, la faible disponibilité en médicaments essentiels, qui peuvent contribuer à la propagation au cas où cette maladie est signalée.

Tous ces facteurs de risque ne permettent pas à la province de demeurer inerte face à cette pandémie, et un budget était necessaire pour le financement de toutes les activités, de préparation à la riposte, a déclaré à Laprunellerdc.info, l’un des autorités sanitaires de la province, à la sortie de cette rencontre.

Jean-Pierre Mutamba, depuis Gemena

Share.
Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.