Accès Humanitaire

    La plateforme politique Pacte pour un Congo Retrouvé (PCR) a été officiellement implantée ce samedi 10 février 2024 au Sud-Kivu.

    Cette nouvelle plateforme politique portée par Vital Kamerhe, Julien Paluku, Tony Kanku et Jean-Lucien Bussa a pour mission d’’accompagner le président de la République Antoine-Felix Tshisekedi à la concrétisation de sa vision qui tient à refonder l’Etat à travers les six priorités définies dans son discours d’investiture du 20 janvier 2024.

    Lire aussi : Sud-Kivu : les femmes de l’UNC se dressent contre les détracteurs politiques de Vital Kamerhe et du PCR

    Dans une déclaration, cette plateforme politique composée de A/A- L’UNC, CODE, AB50, PEP-AAAP et A/VK2018, dit s’engager dans l’amélioration du bien-être des Congolais.

    Les cadres du PCR Sud-Kivu veulent offrir un cadre de réflexion et d’orientation des projets de développement de la RDC.

    Dans la même perspective, le PCR Sud-Kivu se veut un relai provincial de la Coordination Nationale. Un relai pour des orientations et actions politiques communes basées sur des réflexions thématiques en vue d’accompagner les institutions provinciales et les services publics en province dans la mise en œuvre des programmes de refondation de l’Etat et de développement de la Province du Sud-Kivu.

    Un travail attendu et soutenu selon le principe de l’intérêt général et la vision du Président de la République et Chef de l’Etat.

    Le PCR Sud-Kivu dit être ouvert au soutien et à la collaboration des autres forces politiques et des forces sociales en Province pour l’intérêt général des Congolaises et Congolais ainsi que des peuples de la région des Grands-Lacs.

    Trésor Wilondja

    Partager.

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.