Accès Humanitaire

Au moins 7.272 personnes ont fui leurs ménages depuis ce vendredi 5 juillet 2024 suite aux conflits entre deux seigneurs de guerre dans les villages de Mahembe, Kasanga et Musochi groupement de Banyabemba, secteur de Babuyu, territoire de Kabambare dans la province du Maniema.

Selon un bulletin d’alerte humanitaire de l’organisation Action pour la Restauration de la Paix et la Justice (ARPJ), tout a commencé alors qu’un chef rebelle autoproclamé général Maï-Maï Brown a imposé l’installation de sa sœur comme Chef du village de Mahembe.

Lire aussi : Maniema : pour 1000 francs, un militaire FARDC tire sur un homme à Salamabila

ARPJ ajoute que son adjoint s’est opposé à cette décision et a tiré à bout portant sur son commandant.

«  Il a succombé sur le champ. La mort de Rambo s’est suivie des échanges des tirs entre les escortes des deux antagonistes appartenant au même groupe armé. Le bilan de cet affrontement fait état de 4 personnes tuées ce même vendredi 5 juillet 2024  à Mahembe dont une femme, Cheffe de ménage »

Une situation qui a créé des déplacements massifs des populations de ses villages et craint l’aggravation de la crise entre ses deux parties.

ARPJ dresse un bilan de 7.272 personnes déplacées dont 1.299 ménages. Il s’agit de 4104 ménages à Kasanga, 2339 à Mahembe et 829 à Musochi.

« Les uns se sont déplacés vers la Zone de Santé de Kimbi-Lulenge dans l’aire de santé de Lulimba en territoire de Fizi au Sud-Kivu , les autres vers les villages de Katemu, Kwapanda, dans la même Aire de Santé de Kalonda Kibuyu et Lwiko , Kabeya aire de santé de Kabeya, zone de santé de Kabambare au Maniema ».

L’ARPJ signale également 26 cas d’agressions physiques et des pillages des biens de la population victime de ces conflits.

Il appelle les autorités en charge de la sécurité et les humanitaires d’intervenir en toute urgence en faveur de cette population en difficulté.

Trésor Wilondja

Share.
Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.