Accès Humanitaire

Une personne tuée, une autre blessée et une fille de 12 ans violée, ceci est le bilan d’une incursion des hommes armés dans les avenues Kanyampongo et du Lac 3, en commune de Goma.

Le Conseil communal de la Jeunesse de Kyeshero qui livre la nouvelle indique que les faits ont eu lieu aux environs de minuit quand ces malfrats ont fait irruption dans des domiciles des habitants. Une jeune fille a été violée par ces bourreaux. Sa mère a également été blessée.

Lire aussi: Bukavu: 3 cas de mort par justice populaire en une semaine à Panzi

Un de ces présumés malfrats a été appréhendé par des habitants en colère qui n’ont pas tardé de l’achever la même nuit.

Un autre présumé bandit appréhendé dans la même bande a aussi échappé de justesse à une justice populaire, renseigne Jules Ngeleza, Président du Conseil communal de la Jeunesse de cette entité.

Jules Ngeleza appelle la population de sa juridiction à la vigilance et appelle les jeunes d’éviter de se rendre justice mais d’envoyer des cas similaires devant les juridictions compétentes.

Lire aussi: Sud-Kivu: assassinats, corps sans vie et justice populaire

Le Chef de Quartier Kyeshero joint par LaPrunelleRDC.CD a confirmé les faits sans pour autant donner beaucoup des détails.

Lire aussi: Kabare: 6 femmes accusées de sorcellerie échappent à la justice populaire à Igoki

Rappelons que cette situation intervient un jour seulement après des coups de feu entendus sur Goma. En effet, la nuit de dimanche a été agitée à la suite des crépitements des coups des balles dans presque tous les coins de la Commune de Karisimbi.

Freddy Ruvunangiza, à Goma
Partager.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.