Accès Humanitaire

Les femmes du Sud-Ubangi ont dédié la journée internationale de la femme de cette année à leurs compatriotes de la partie Est de la RDC victimes de multiples atrocités causées par les groupes armés dans ce coin de la RDC.

Cette journée des droits de la femme a été célébrée le samedi 07 mars au terrain de la Kermesse de Gemena chef-lieu de la province du Sud-Ubangi.

Tout a débuté par des cultes d’action de grâce organisés en mémoire des femmes meurtries à l’Est de la RDC dans les différentes églises de la place.

Pour manifester leur soutien à celles de l’Est, elles ont défilé devant les autorités politico-administratives de la province le long de la grande artère de l’avenue Mobutu.

Vêtues en t-shirt et chemises noirs, ces femmes du Sud-Ubangi n’avaient qu’un seul message :  » non à la violence perpétrée contre les femmes de l’Est de la RDC ».

Après l’allocution de la Ministre du Genre, famille et Enfant axée sur l’historique de la journée internationale dédiée à la femme par les Nations Unies, c’est le Gouverneur ad intérim Joseph Magbaka qui au nom du Gouverneur Jean-Claude Mabenze en mission à Kinshasa a encouragé la femme Sud-Ubangienne de se réveiller pour contribuer au développement de la province.

Disons que l’édition 2020 de la Journée internationale des femmes, célébrée le 8 mars, a pour thème : “Je suis de la Génération Égalité : Levez-vous pour les droits des femmes”. 

En République Démocratique du Congo, le pays célèbre sous le thème: “congolaises, congolais, levons-nous pour défendre les droits des femmes”

Jean-Pierre Mutamba, depuis Gemena

Share.
Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.