Accès Humanitaire

    L’insécurité reprend avec faste à Walungu dans la province du Sud-Kivu. Plusieurs incidents ont été rapportés le week-end dernier dans la chefferie de Ngweshe. Il s’agit de braquage de véhicules sur la Route Nationale N° 2 et des enlèvements à Ikoma.

    D’abord, c’est 5 bus en provenance du marché de Mugogo qui ont été pillés par des hommes armés dans la nuit de samedi 6 janvier 2023 à  Kidodobo sur le RN2 dans le territoire de Walungu en province du Sud-Kivu.

    Selon le mouvement citoyen Observatoire d’Actions Parlementaires et Gouvernementales (OBAPG) qui livre cette information à LaPrunelleRDC.CD, ces hommes armés ont attaqué ces paisibles citoyens aux environs de 20 heures.

    Lire aussi: Uvira: encore 3 véhicules pillés par des hommes armés ce vendredi dans la plaine de la Ruzizi

    Bahati Cirimwami, militant de ce mouvement citoyen à Mugogo, précise que ces bourreaux ont réussi à emporter l’argent, des téléphones portables et plusieurs autres biens. Pas de perte en vie humaine heureusement.

    « OBAPG ne comprend pas pourquoi les militaires et policiers placés à différents endroits ne sont pas intervenus, surtout les FARDC au niveau du pont Mbirikira non loin de l’incident. Y aurait-il complicité ? ».

    Enlèvements à Ikoma

    Cette insécurité à Walungu ne s’arrête plus sur des cas de braquage sur la Route Nationale N° 2. Selon des informations de LaPrunelleRDC.CD, au moins quatre personnes ont également été enlevées la même nuit du 6 au 7 Janvier, cette fois à Ikoma, dans la même chefferie de Ngweshe.

    Au dispensaire Baraka/ Bwahungu, les bandits armés ont emporté l’Infirmier Mukamba et son épouse alors qu’à Cibumbu, Chez « M’Maninga », les bandits ont emporté son gérant et sa sentinelle.

    Lire aussi: Enlèvements suivis de meurtres, assassinats…Goma toujours plongée dans l’insécurité malgré l’Etat de siège !

    « Ces voleurs kidnappeurs sont en train d’appeler tout en exigeant une somme d’argent pour libérer ces paisibles citoyens », apprend-on d’une source sur place.

    Sur place à Walungu, des habitants et acteurs sociaux appellent les autorités ayant la sécurité dans leurs attributions de tout faire pour mettre la main sur ces malfrats et les déferrer devant la justice.

    Trésor Wilondja
    Partager.

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.