Accès Humanitaire

    C’est vers 5 heures du matin que certains centres ont ouvert leurs portes pour accueillir des nouveaux électeurs dans certains Centres de la ville de Bukavu. Ce après le communiqué de la Commission Électorale Nationale Indépendante CENI ordonnant l’ouverture de bureau de vote qui ont connu un retard ou ceux qui n’ont pas ouvert leurs portes suite au problème logistique.

    Ce retard de début de vote a été occasionné par le non déploiement des kits électoraux ou des pannes de dispositifs électoraux.

    La Prunelle RDC fait un tour dans certains centres de la ville de Bukavu et ses périphéries.

    A Cahi, des irrégularités ont été observées. Le vote se poursuit ce 21 décembre 2023 pour que tous les électeurs affectés à ce centre remplissent le devoir civique.

    Lire aussi: RDC : des candidats Président de la République prêchent la réorganisation des élections ratées par  « une CENI autrement composée »

    « Il y a eu de sérieux problèmes avec ces élections. Je suis parti voter au centre de Cahi. Les kits n’étaient pas encore installés. Il nous a fallu attendre plus de deux heures. Curieusement, quand on a commencé après 15 minutes, les machines sont tombées en panne. Il a fallu aux électeurs d’attendre encore. Des témoins et observateurs voulant entrer dans des salles, ont été interdits par des Chefs et gardes, sauf pour ceux de l’Union Sacrée. Certains électeurs ne se sont pas retrouvés sur la liste électorale. Ainsi, ils ont été privés du droit de vote alors qu’ils possédaient des cartes de ce centre », dit un électeur à LaPrunelleRDC.CD.

    Cette situation est observée aussi à Cidasa, Ep Matendo, Mosala, Nidunga où plusieurs électeurs n’ont pas encore voté. Certains se butent au défi de retrouver leurs noms sur la liste électorale.

    Dans certains centres d’Ishungu dans le territoire de Kabare, il n’y a pas eu de dispositifs électroniques de Vote. Des observateurs et des électeurs sont rentrés sans avoir exécuté leur devoir civique. Cette situation a laissé la population de cette partie dans un embarras. Mais tôt dans la matinée, certains bureaux ont ouvert et l’opération de vote a eu lieu.

    A Kasha, Burhiba, Bwindi dans la commune de Bagira, le vote s’est poursuivi dans la matinée de ce jeudi 21 décembre.

    Lire aussi: Spécial 20 décembre: à Bagira, un vote difficile pour les analphabètes et vieillards

    Des sources sur place témoignent que le vote a commencé avec un grand retard et que les derniers électeurs sont passés au vote hier vers 22 heures.

    Ces élections ont été émaillées des irrégularités.

    « Le vote a commencé à 13 heures. Chaque fois, les machines tombaient en panne. Moi, j’ai quitté le centre vers 20 heures et j’ai laissé d’autres amis là-bas. Quand le chef disait aux personnes ici qu’il voulait fermer le centre, des électeurs lui tenaient la main », dit un électeur rencontré au centre Kasha.

    Suite à ces irrégularités, de la journée du 20 décembre 2023, la Commission Électorale Indépendante, CENI a rendu public un communiqué de presse sur le prolongement du vote.

    Lire aussi: Spécial 20 décembre 2023 : la campagne électorale se poursuit dans des centres de vote de Bukavu !

    Cet organe d’appui à la démocratie a rassuré le public en général et les électeurs en particulier que toutes les mesures sont prises pour que les opérations de vote continuent sans interruption jusqu’au dernier électeur se trouvant dans les files.

    Une décision qui n’est pas vue de bon œil par plusieurs opposants qui crient à la violation de la loi électorale.

    Fidèle Ushindi

    Partager.

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.