Accès Humanitaire

Un changeur de monnaie a été assassiné dans la soirée de ce mercredi 23 décembre 2020; sur avenue Kabungulu au quartier Kimanga dans la commune de Mulongwe, ville d’Uvira au sud du Sud-Kivu.

Selon le président de la Jeunesse de Kavimvira, une autre commune d’Uvira; le changeur de monnaie a été assassiné par des bandits armés non autrement identifiés.

«La victime a été abattue lorsqu’elle quittait son boulot à Mulongwe, en cours de chemin à quelques mètres de son domicile; il va trouver deux inciviques à mains armées qui ont directement tiré des balles sur lui au niveau de son dos. Il a succombé devant sa porte », explique Kiza Tiniko.

Selon lui, ces bandits ont également emporté son sac contenant une importante somme d’argent.

En attendant l’enterrement, le corps de la victime a été amené à la morgue de l’Hôpital Général de Référence d’Uvira; signale pour sa part Jacques Pompole, secrétaire de CLJ Kimanga.

Une insécurité chronique 

Disons que l’insécurité est devenue monnaie courante dans la province du Sud-Kivu. Il ne se passe plus un jour sans qu’un cas d’assassinat ne soit rapporté dans une entité de la province. Même le Chef-lieu ainsi que d’autres villes comme Uvira, Baraka, Kamituga ne sont pas épargnés.

Cette situation d’insécurité figure parmi les griefs reprochés au Gouverneur Théo Ngwabidje, sous le coup d’une motion de défiance initiée par quelques députés provinciaux.

A l’heure actuelle, beaucoup d’acteurs sociaux ne comprennent pas le travail des autorités politico-administratives ainsi que des services de sécurité; pour juguler l’insécurité qui ne fait qu’endeuiller des familles au quotidien.

Jean-Luc M.

 

Share.
Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.