Accès Humanitaire

Quel est le rôle de l’Église pour l’émergence du Congo ? C’est sous ce thème que le Centre Africain de Paix et Gouvernance (CAPG) s’est entretenu avec des nombreux pasteurs protestants de Bukavu ce vendredi 17 février 2023.

Il s’agit d’un dîner d’échange avec comme objectif : mettre les hommes et femmes de Dieu (chrétiens) devant leur responsabilité face à la gestion de la République Démocratique du Congo.

Au cours de ces échanges, il a été question de discuter sur la mission des enfants de Dieu pour l’émergence d’une nation surtout durant le processus électoral. C’est notamment leur responsabilité dans l’éducation des masses, leur engagement actif dans la gouvernance de leur pays.

Lire aussi: RDC: la population se fâche, la MONUSCO est embarrassée, le gouvernement est dans l’ambiguïté, le chercheur Karhakubwa explique

Bienvenu Karhakubwa, Chercheur et conférencier qui a fait remarquer que l’Eglise a aussi comme mission le développement de la nation, souhaite ardemment que l’Eglise ne se mette pas en marge de la gouvernance.

 « Nous avons une grande considération envers les hommes de Dieu et nous croyons que ce sont ces hommes qui doivent travailler énormément pour l’émergence de la RDC. Et nous avons confiance au travail qu’ils font et s’ils comprennent, s’ils intériorisent réellement la responsabilité ou la mission qu’ils ont pour que ce pays se relève, ils pourront le faire bien et alors ça pourra nous reposer tous », dit Bienvenu Karhakubwa

Par ailleurs, il a décrié le fait que le pays est constitué des chrétiens en majorité mais qu’il n’arrive à décoller.

L’Église a donc une très grande responsabilité, et à travers elle, la nation doit être développée

«  Vous savez, nous sommes à plus de 80 pourcent d’hommes d’Eglise dans ce pays et nous pensons que ce sont ces mêmes enfants de Dieu qui sont dans des charges publiques et privées dans ce pays et si nous pouvons dire que ça ne va pas, nous devons amener les hommes de l’Eglise au questionnement sur la manière dont on doit faire le travail sur les brebis sur lesquels le seigneur les a établis pour que les choses changent dans ce pays ».

Bienvenu Karhakubwa insiste qu’à part la mission de l’évangélisation, l’Eglise est l’unificateur et guide. Elle doit orienter le peuple pour se choisir des dirigeants dignes et responsables.

«  Nous avons parlé du rôle évangélisateur. En dehors de ça, l’Eglise a le rôle de pacificateur mais aussi de réconciliateur des peuples. L’Eglise a un rôle de développement et nous pensons que si l’Eglise le fait bien, ça peut marcher. Particulièrement pendant cette période électorale, l’Eglise a la responsabilité d’appeler les citoyens, non seulement à se faire enrôler massivement, mais surtout à pouvoir inviter ces citoyens à opérer un vote utile pour le moment venu. Un vote qui va élever des hommes et des femmes responsables, avec compétence et intégrité dans les charges publiques et alors le pays pourra souffler », pense Bienvenu Karhakubwa.

Cette organisation compte travailler avec d’autres couches pour parler de la gouvernance et du pays en ce moment où s’apprête à aller aux élections générales en décembre prochain.

Pour ce premier dîner, les participants étaient des membres des Eglises protestantes et de Réveil, suivra des responsables des commissions Justice et Paix.

« Tous sont considérés au même titre et nous allons travailler de manière à mettre les uns et les autres à l’aise pour que chacun comprenne que pour que le Congo se relève, il a une responsabilité », atterrit Bienvenu Karhakubwa.

 Claudine Kitumaini
Share.

2 commentaires

  1. Pierre Yeremian on

    Le rôle des églises chrétiennes pour une véritable révolution démocratique passe aussi par un enseignement interne et des formations / actions afin d’enrayer tout tribalisme , toute préférence ethnique .Le plaidoyer pour une Justice dans ses aspects non judiciaire ( hors tribunaux) peut être exercé par les enfants de Dieu – Bible en main . Car le nouveau testament en particulier est un guide sûr sur le plan moral , éthique , gestion des conflits intra et inter communautés . Il suffit que quelques pédagogues se mettent autour d’une table pour préparer avec des supports adaptés en swahili notamment -des sessions inter actives de formation pour des groupes cibles et transmettre gratuitement ces sessions .

  2. Pingback: Bukavu : ces gourous prédicateurs qui débordent ! - La Prunelle RDC

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.