Accès Humanitaire

« Appel patriotique » a formé ses membres, ce lundi 16 janvier à Bukavu, sur les innovations de la nouvelle loi électorale, en marge des élections prévues en décembre 2023 en RDC.

Lors de cet atelier de renforcement des capacités qui a réuni plusieurs membres autour de la vision du Prix Nobel de la Paix, Dr Denis Mukwege, les intervenants ont également parlé de l’appel à candidature du Docteur Denis Mukwege à la magistrature suprême.

Delphie Nabintu, Coordinatrice de cette structure, renseigne qu’il ne faudrait pas seulement attendre que le prix Nobel se prononce pour sa candidature à la présidentielle de 2023, mais plutôt s’organiser au niveau de la base, comme souhaité par le Dr Mukwege, afin que celui-ci puisse se porter candidat.

«Nous avons insisté sur la question du choix du candidat mais aussi les stratégies de campagne électorale. Il n’est pas seulement question de vouloir que le prix Nobel se prononce pour sa candidature. La fois dernière, il a exprimé son souhait de voir la population s’organiser pour que lui aussi puisse se prononcer sur cette question. C’est pourquoi nous avons voulu anticiper par rapport à cet appel,» explique-t-elle.

Delphie Nabintu a appelé les participant à se mobiliser pour le grand travail qu’ils sont appelés à accomplir tout au long du processus électoral, qui commence d’abord avec l’enrôlement des électeurs.

Celle-ci indique que le temps est venu pour que ces acteurs soient dépêchés sur terrain, afin de sensibiliser et encourager la population à s’enrôler massivement, pour pouvoir voter les candidats de leur choix aux prochaines élections générales.

Lydie Babone

Share.
Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.