Accès Humanitaire

Le regroupement politique Alliance des Acteurs Attachés au peuples (AAAP) dont est membre l’Alliance des Paysans, Ouvriers et de la Classe Moyenne pour un Développement Durable (APOCM) dénonce la « fraude flagrante » lors des élections du 20 décembre 2023 au Centre de vote de l’École Primaire Ulindi dans la commune de Kadutu. Dans une lettre adressée au président de la CENI et consultée par La Prunelle RDC, des candidats en faveur desquels cette « fraude » a été opérée sont cités nommément.

Sans ambages, ce regroupement politique parle d’abord de deux candidats de l’Union Sacrée dont Bizibu Balola Déogratias, un haut cadre du parti politique Union pour le Progrès Social  (UDP) et conseiller du Chef de l’Etat réélu Félix-Antoine Tshisededi, candidat député national et Madame  Pascaline Bahati Faida, candidate députée provinciale, aussi membre de l’UDPS.

Lire aussi: Fraude électorale au Sud-Kivu : des agents  de la CENI étaient menacés par des armes à feu et certains ont cédé à la volonté des corrupteurs!

Pour ce regroupement et ce parti politique, ces deux candidats de l’UDPS ont visiblement eu des voix supérieures aux suffrages exprimés par les électeurs dans leur bureau de vote.

 «Les cas les plus concrets sont ceux enregistrés au Centre de Vote EP. ULINDI/CODE :6049034 en commune de Kadutu dans presque tous les 15 Bureaux (a,b,c,d,e,f,g,h,i,j,k,l,m,n,o) où il y a eu tripatouillage de vote de nos électeurs. A titre illustratif, comme il n’y a pas de crime parfait, le Bureau G de ce Centre a imprimé des bulletins de vote 2009 attribuant des voix favorisants certains candidats députés nationaux et provinciaux comme Monsieur Bizibu Balola Déogratias, Candidat Député National sur la liste de l’UDPS au numéro 295 et a obtenu 278 voix, un chiffre supérieur au nombre des suffrages exprimés dans le Bureau précité lorsqu’on ajoute le nombre des voix obtenues par les autres candidats en compétition. La deuxième Candidate c’est Pascaline Bahati Faida, Candidate à la Députation Provinciale sur la liste de l’UDPS numéro 13 qui obtient 308 Voix dans le même Bureau de vote», dénonce ce regroupement politique, aussi membre de l’Union Sacrée.

Plainte du camp Bizibu

Peu avant, le deuxième suppléant de l’un des accusés, Bizibu Balola, avait déposé une plainte contre  Murhula Kahasha Foka Mike pour « imputation ». Foka Mike est l’un des ténors de APOCM.

Celui-ci s’est basé sur des informations qui circulaient sur les réseaux, accusant son candidat et certains agents de la CENI d’avoir fraudé.

«Dans leur déclaration tenue en leur siège coulée en article, ces cadres dits candidats de l’APOCM Sud-Kivu bien identifiés, s’étaient arrogés le luxe de faire des révélations très graves et troublantes, tendant à porter atteinte à l’honneur et à la considération du Plaignant, jusqu’à affirmer méchamment et publiquement qu’il arrive à obtenir des voix qui vont au-delà du nombre de votants dans différents Bureaux de vote en citant à titre illustratif le Centre de vote E.P Ulindi en Commune de Kadutu. Pire encore, ces Cadres de l’APOCM ont évolué dans leur sale besogne, jusqu’à préciser que les agents de la CENI bien connus par eux seuls, détiennent des machines parallèles en train de voter pour le nom de Deo Bizibu Balola à la députation Nationale», se plaint-il.

 Le camp Bizibu insiste que ces faits, tels que relatés de manière succincte, sont  graves et  qu’ils ont souillé l’honneur, la réputation ainsi que la considération de Monsieur Deo Bizibu Balola et Riziki Mudahunga Ghislain.

Les soutiens de Déo Bizibu sollicitent l’implication du Procureur pour que les auteurs de ces «faits graves et ignominieux» soient poursuivis et que la rigueur de la loi leur soit appliquée sans «pitié ni piété».

Lire aussi : Sanctions contre des candidats fraudeurs : Adrien Zawadi (Société Civile) réclame une mesure « impartiale » et non une « diversion »

La CENI indexée

Au-delà de Déo Bizibu, le parti politique APOCM et son regroupement dénoncent aussi des candidats qui ont été eux même agents de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI).

Certains des agents de la CENI, et pas n’importe lesquels, sont cités dans cette fraude électorale. Cette nouveauté dans les irrégularités a été enregistrée dans le même Centre de vote de l’école primaire Ulindi, selon le parti.

« C’est dans ce même centre où vous retrouvez certaines personnes qui sont à la fois candidates en même temps agents de la CENI, c’est le cas de Monsieur Binjibinja Mudumbi Christophe et son épouse, sa deuxième suppléante. Toutes ces magouilles ont été sous la couverture des responsables de la CENI tels que tous les trois chefs de centre (1,2, et 3) lesquels opérant au sein de l’EP Ulindi: Monsieur Benjamin Bimule Jordan, Madame Godelive M’Kungerwa Godet, et Madame Mapendo Lwende Wivine, le Technicien de Centre de Vote (TCV) et le superviseur Obedi sont eux qui ont continué le vote après fermeture des opérations de vote sans aucune intervention de l’autorité provinciale de la CENI».

Dans cette lettre, le regroupement politique AAAP et son parti APOCM indiquent que ce dossier est déjà à la justice avec des preuves sur la fraude électorale enregistrée dans le bureau de Centre de l’École primaire Ulindi.

«Nous vous informons que le dossier en audition au Parquet de grande instance de Bukavu, sur base de quelques preuves en notre possession versées à leur disposition, en interpellation, les autorités provinciales de la CENI Sud-Kivu ont affirmé que les cas de fraudes électorales ont eu bel et bien lieu», ajoute-t-il, en demandant au Président de la CENI d’enquêter sérieusement sur cette question.

Notons que dans une interview accordée à La Prunelle RDC, le Secrétaire exécutif de la CENI avait rassuré que toutes les fraudes dénoncées dans la ville de Bukavu étaient imaginaires à part le cas de Kalehe où trois candidats ont été invalidés par la CENI.

Avis non partagé par le Président du bureau de Coordination de la Société Civile qui, dans  son rapport d’observation, avait aussi dénoncé plusieurs irrégularités dont la fraude dans la ville de Bukavu. 

Claudine Kitumaini

Share.
Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.